Réflexions du dimanche

mde

Cette première partie de 2019 a été très challenging pour moi. J’ai remis en question à peu près tout ce qui constituait ma vie, jusqu’à être à deux doigts de claquer la porte au boulot et au village dans lequel je vis. Mais parce que je suis une grande fille maintenant (en tout cas, il y a des fois où j’essaie), j’ai attendu d’être en vacances pour poser tout ça à plat.

Depuis mon retour du Japon, je me pose encore plus de questions sur mon avenir. J’étais même prête à repartir à Tokyo en janvier. J’aime bien faire les choses quand j’en ai envie sans devoir me priver, et ils jouent la seconde partie du spectacle vu en juin, donc… Tenez-vous bien, j’ai renoncé à cette folie. Pas par manque de moyens ou d’envie, mais parce que j’ai réfléchi. (Eh ouais, ça arrive.)

J’ai un objectif de vie professionnelle qui ne va pas se construire en un mois. Je me suis donnée deux ans là où je travaille actuellement : dans deux ans, ma classe préférée sera partie au collège et je leur ai promis de ne pas partir avant. Dans deux ans, peut-être que je souhaiterai toujours être bibliothécaire. Ou peut-être que j’aurai avancé mon projet de vie et il sera temps de plonger dedans. En tout cas, pendant deux ans, au lieu de claquer de l’argent dans un voyage à Tokyo juste pour voir un spectacle, j’ai décidé d’utiliser cette somme pour me former. (Alors je ne dis pas qu’un voyage inopiné ne pointera pas le bout de son nez, mais pas en janvier.)

Il y a trois ans, j’étais vraiment partie pour bosser dans le funéraire, et il y a eu la bibliothèque. Je ne regrette pas du tout, j’ai appris plein de choses et rencontré des gens importants, et tout ça va me servir pour la suite. J’avais besoin de me retrouver à la campagne, j’avais besoin d’avoir un poste à responsabilités, et je pense que j’avais besoin de rencontrer les enfants de l’école. Mais voilà, aujourd’hui, c’est toujours un domaine qui m’attire.

Avec la mort de Ghost, c’est tout le domaine du deuil animalier qui m’intéresse. Autant la psychologie que les techniques de crémation, et « l’après ». Et avec Hachiko, je suis aussi désireuse d’en apprendre plus sur le comportement canin et l’éducation.

Ça va être deux années studieuses ! J’ai très envie de retourner sur les bancs de l’école également, mais tant que je bosse à la bibliothèque, ce sera compliqué. Vive les études à distance, vive les stages d’immersion, vive les rendez-vous professionnels !

Dans deux ans, j’aurai 35 ans. Je ne serai trop vieille ni pour reprendre mes études, ni pour décider de partir vivre dans un autre pays. (En fait, je ne serai jamais trop vieille pour quoi que ce soit, tout est dans la tête.) J’ai hâte d’y être et en même temps, j’ai aussi envie que ces deux prochaines années durent longtemps pour apprendre le maximum de choses.

3 réflexions sur “Réflexions du dimanche

  1. Ouaw ! C’est pas une « petite réflexion » de dimanche dis donc ^^
    Ton post est très intéressant et je me retrouve dans tes mots : questionnement sur le boulot, les passions, quand est-on trop vieux pour vivre une expérience folle à l’étranger … ?
    Je crois que tu as bien fait de te poser pour peser les choses. On rencontre souvent des phases très impulsives, surtout si cela fait longtemps qu’on garde tout ça à l’intérieur … Mais je ne crois pas que les décisions prises trop vite soient forcément les bonnes…
    Le domaine qui t’attire est passionnant ! J’espère en apprendre plus grâce à ton blog ? Quel genre d’études te font envie ? Quel genre de formation ?

    Aimé par 1 personne

    • J’y réfléchis en fait tous les dimanches depuis des mois, haha. ^^
      Il y a beaucoup de choses que je fais sur un coup de tête, généralement je suis mon instinct et tant pis si je fais une erreur. Mais bon, là, c’est vrai que si j’envisage de bosser le long terme, il faut réfléchir un petit peu. 🙂
      Pour le moment, j’ai envie de me former en comportement animal (canin surtout) et en psychologie du deuil. Le but ultime étant le funéraire, mais les formations pour ça sont quasi impossibles à suivre en travaillant à côté.

      Aimé par 1 personne

      • Je ne savais pas qu’il y avait des formations spécialisées dans le funéraire (animalier ou général?) En tout cas c’est un domaine riche en émotions et en expérience…
        C’est super de trouver enfin ce que l’on veut faire et d’avoir pour objectif de réaliser ses rêves 🙂
        J’espère que tes projets se concrétiseront rapidement 😉

        J'aime

Répondre à Lilysatis Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s