[Teaser] Nouvelle publication

Parce qu’on commence un peu à en parler, quelques infos au sujet de ma prochaine publication !

81995996_861533004278408_3122655680499023872_o

Info numéro 1 : c’est une sortie chez 1115 ! \o/

Info numéro 2 : la nouvelle s’intitulera « L’Arbre d’Imagination ».

Info numéro 3 : c’est du jeunesse, le héro est un petit garçon de 7 ans (le « vrai » en a presque 10 maintenant mais hé, je prends le temps d’écrire :p)

Info numéro 4 : sortie en avril 2020.

Info(s) numéro 5 etc. : c’est par là que ça se passe. 🙂

Atelier d’écriture – Histoires courtes

Le mois dernier, j’ai animé un atelier d’écriture à la médiathèque tête de réseau, sur le thème des « histoires courtes ». J’avais déjà tenté la chose l’an passé avec les nouvelles mais j’avais trouvé que ça manquait d’interactivité. Cette fois-ci, j’ai donc complètement changé la formule avec des exercices courts et participatifs.

Ouverte aux ados/adultes, les objectifs de l’action étaient d’initier le public aux histoires courtes, de l’intéresser aux techniques d’écriture et d’encourager les adolescents à partager leurs mondes.

Si nous avions un peu insisté sur le fait que j’intervenais en tant qu’autrice, l’animation peut sans problème être animée par quelqu’un d’autre.

L’atelier a duré un peu plus de deux heures, avec un temps de présentation (moi, les participants, les textes courts). Nous avons commencé par choisir un lieu effrayant, propre à chacun, et par imaginer une scène dans ce lieu, sans limite de longueur. Le but était de terminer l’atelier avec une histoire effrayante en deux phrases seulement.

J’ai été très contente du rendu de l’atelier, très interactif, très vivant. Malgré l’appréhension de ne pas être capable d’être concis, tout le monde a brillamment réussi à écrire une histoire très effrayante en seulement deux phrases.

Je pense proposer le même atelier dans ma structure, même si on a du mal à faire venir le public ado/adulte chez moi…

Projets d’écriture 2020

Après une année 2019 pas tellement productive, je compte me rattraper en 2020 ! (Même si je n’ai pas encore ouvert un seul fichier depuis une semaine, haha.)

En ce qui concerne les projets déjà avancés :

  • La Vague : le manuscrit est reparti en bêta-lecture. Selon ce qui en sortira et les corrections à faire dessus, il partira -enfin- chez l’éditrice afin d’avoir son avis sur la question.
  • L’Arbre de l’Imagination : titre non définitif, c’est une nouvelle destinée aux 8-10 ans (et plus, hein !), qui va être publiée cette année. Une histoire de bibliothécaire zombie… ^_^
  • Orphée : la moitié a été écrite en 2019 avant que le manuscrit ne soit lâchement abandonné. Cette année, je termine ce roman pendant les Camp NaNo d’avril et de juillet !

Pour les projets pas encore commencés, j’espère écrire cette année deux nouvelles, une adulte et l’autre jeunesse. Une fois Orphée terminé, je me lance dans un nouveau manuscrit qui traitera, Ô surprise !,  d’animaux et de deuil.

Bref… je commence demain. 😉

Bilan écriture 2019

Je l’avoue, l’envie d’écrire n’est pas très présente en ce moment. D’ordinaire, j’ai toujours deux ou trois histoires d’avance dans ma tête, je suis toujours prête à écrire le prochain roman, mais depuis plusieurs mois, j’ai plus de mal. Effectivement, Pandémonium m’a bien fatiguée. Après cette histoire, aucune autre ne me donnait envie de retourner à la frénésie d’écriture.

En 2019, grâce à une amie venue passer quelques jours à la maison, j’ai renoué avec les romans en écrivant « La Vague ». C’est un petit roman, 50 000 mots environ, passé en bêta-lecture et qui devra encore y retourner. Je ne suis pas satisfaite de ce que j’ai pondu mais je peux dire que j’ai terminé un manuscrit !

En février de cette année est sortie une nouvelle aux éditions 1115, Pandémonium a été dans les 21 sélectionnés du PLIB, j’ai fait quelques salons ici et là. Revoir les copains du monde littéraire me fait à chaque fois beaucoup de bien et me rappelle à quel point je ne suis pas productive. Je manque de motivation, c’est vrai. Je devrais sortir plus souvent. 🙂

En 2020, « La Vague » tentera sa chance, une nouvelle jeunesse doit sortir, et j’espère me mettre à l’écriture d’un nouveau roman. Je crois que j’ai de nouveau de la place pour les histoires à raconter…