Point écriture – octobre 2020

On ne dirait pas, mais je travaille en ce moment. Tout doucement, certes, à raison d’une vingtaine de minutes par jour (mais tous les jours !), ce qui ne fait pas tellement grimper le nombre de mots. Mais après une période de sécheresse, je n’avais pas envie de me focaliser sur la productivité. J’y vais donc en douceur quotidiennement.

Sur quoi je bosse ? Sur ma plus grande œuvre !

Je le disais aussi de Pandémonium, je sais. Mais Pandémonium a été ma plus grande œuvre… jusqu’à ce que je m’attaque au cycle arthurien.

Ma fascination pour le personnage de Merlin trouve enfin son apogée. Il est au centre du manuscrit en cours, dans une version très contemporaine et pourtant proche du mythe originel de la quête du Graal. Évidemment, ni Merlin, ni Arthur, ni même le Graal n’apparaissent sous la forme que vous connaissez. 😀

Je suis très emballée par ce roman dans lequel je vais traiter de mes sujets de prédilection : le destin, le libre-arbitre, la spiritualité, sans oublier le deuil sous toutes ses formes et notre approche de la Mort. Bien entendu, on ira faire un tour du côté des Enfers parce que c’est là que je puise mon inspiration.

Le roman fera peut-être l’objet du NaNoWriMo de novembre, mais comme je l’ai dit, j’aimerais prendre mon temps pour écrire un premier jet propre. Il sera alors remplacé par…

La plongée en Enfer d’Izanami et Izanagi. Un roman débuté l’an dernier je crois, la première partie « dans la vraie vie » est terminée, il faudrait que j’attaque la partie la plus intéressante, à savoir la descente aux enfers de l’héroïne pour récupérer l’âme de son amant (no spoil here, c’est le mythe).

Enfin, je réfléchis à placer mon « Projet Z », une histoire assez courte de zombies. Les premiers chapitres sont sur Wattpad. Je n’ai pas cherché très fort mais le proposer à un éditeur semble compliqué. (Éditeurs, si vous me lisez !) On verra bien !

[Prochaine publication] Du jeunesse !

Après quelques semaines de péripéties, la nouvelle fournée de nouvelles arrive chez les éditions 1115 le 3 juin !

98160481_955112701587104_69033456025206784_o

Dans le lot, ma nouvelle « L’Arbre d’Imagination », à destination du public jeunesse mais pas que ! La jolie couverture a été réalisée avec une jolie mante en carton faite par Francis Malvesin.

IMG_20200520_140244_resized_20200527_063730032

« L’Arbre d’Imagination », c’est l’histoire d’un petit garçon qui fait la connaissance d’Athéna, la nouvelle bibliothécaire du village. Athéna n’est vraiment pas ce qu’elle paraît être au premier abord, et ce n’est pas que parce qu’elle a les cheveux bleus et qu’elle parle à sa mante orchidée ! Cette bibliothécaire cache un terrible secret que le petit garçon va percer à jour. Il va alors tout faire pour la sauver, elle et aussi l’Imaginaire qui est en danger.

Cette nouvelle est beaucoup inspirée de ma rencontre avec l’exceptionnelle classe de CE1 rencontrée à mon arrivée ici. Et de ma jolie Kali, qui a vécu à la bibliothèque avec moi quelques mois.

IMG_202200527_063730032

Les enfants sont maintenant en CM1, le petit garçon qui a inspiré le personnage est « un grand maintenant » mais il a beaucoup aimé la nouvelle (malgré le blabla dans les scènes d’action :p).

IMG_20200527_105922_resized_20200527_063729704

Rendez-vous donc le 3 juin pour partir à la rencontre de Keryan, Athéna et Kali, défenseurs de l’Imaginaire !

[Teaser] Nouvelle publication

Parce qu’on commence un peu à en parler, quelques infos au sujet de ma prochaine publication !

81995996_861533004278408_3122655680499023872_o

Info numéro 1 : c’est une sortie chez 1115 ! \o/

Info numéro 2 : la nouvelle s’intitulera « L’Arbre d’Imagination ».

Info numéro 3 : c’est du jeunesse, le héro est un petit garçon de 7 ans (le « vrai » en a presque 10 maintenant mais hé, je prends le temps d’écrire :p)

Info numéro 4 : sortie en avril 2020.

Info(s) numéro 5 etc. : c’est par là que ça se passe. 🙂

Atelier d’écriture – Histoires courtes

Le mois dernier, j’ai animé un atelier d’écriture à la médiathèque tête de réseau, sur le thème des « histoires courtes ». J’avais déjà tenté la chose l’an passé avec les nouvelles mais j’avais trouvé que ça manquait d’interactivité. Cette fois-ci, j’ai donc complètement changé la formule avec des exercices courts et participatifs.

Ouverte aux ados/adultes, les objectifs de l’action étaient d’initier le public aux histoires courtes, de l’intéresser aux techniques d’écriture et d’encourager les adolescents à partager leurs mondes.

Si nous avions un peu insisté sur le fait que j’intervenais en tant qu’autrice, l’animation peut sans problème être animée par quelqu’un d’autre.

L’atelier a duré un peu plus de deux heures, avec un temps de présentation (moi, les participants, les textes courts). Nous avons commencé par choisir un lieu effrayant, propre à chacun, et par imaginer une scène dans ce lieu, sans limite de longueur. Le but était de terminer l’atelier avec une histoire effrayante en deux phrases seulement.

J’ai été très contente du rendu de l’atelier, très interactif, très vivant. Malgré l’appréhension de ne pas être capable d’être concis, tout le monde a brillamment réussi à écrire une histoire très effrayante en seulement deux phrases.

Je pense proposer le même atelier dans ma structure, même si on a du mal à faire venir le public ado/adulte chez moi…