[Challenge lecture] 100% sexy : Rugby

Je me lance dans un nouveau challenge de lecture (une nouvelle fois lancé par les Pirates), avec pour l’occasion des nouvelles qui ne rentrent absolument pas dans mes habitudes. Mais hey, la Coupe du Monde de Rugby a commencé, il faut bien fêter ça. :p

Alors moi, j’ai décidé de tenter le poste d’ailier, avec deux nouvelles de cette collection HQN.

  1. Pour ton bien, d’Emily Blaine
  2. A un stade du plaisir, de Valéry K. Baran

Je vous tiens au jus de mes avis. 😀

Bilan lecture – Été 2015

C’est la première fois que je fais un bilan de mes lectures, mais c’était aussi la première fois que je participais à un challenge, alors j’innove. 🙂

Juillet/Août 2015 : 16 livres lus + 1 abandonné
6 => Challenge des Pirates
5 => Bonus du challenge
5 => Hors challenge

Challenge des Pirates :

« Un amour vintage », Isabel Wolff (Chick-lit) : j’ai a-do-ré ce bouquin. C’est frais, c’est pétillant, l’histoire d’amour n’est pas du tout mièvre mais au contraire, hyper réaliste et surprenante. Après la lecture, on n’a qu’une envie : ouvrir une boutique vintage

« La Tapisserie de Fionavar » T1, Guy Gavriel Kay (Fantasy) : j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire. Le début est long, on se demande où l’auteur veut aller, mais finalement, une fois les personnages à la place qu’ils doivent tenir, tout commence à bien rouler. L’univers est riche, l’écriture facile d’accès.

« La quête d’Ewilan 2 : Les Frontières de Glace », Pierre Bottero (Jeunesse) : un roman très facile à lire. J’avais beaucoup aimé le tome 1, où Camille/Ewilan apprend sa réelle identité et part en Gwendalavir. Le tome 2 la voit poursuivre sa quête de libération des Sentinelles.

« Les sentinelles de l’Ombre » T3, J. Arden (Urban Fantasy) : un tome encore meilleur que les précédents. L’histoire est bien en place, les personnages ont fait faire le grand 8 à mon pauvre petit cœur, le style de J.Arden est toujours aussi addictif et contrôlé. J’ai particulièrement aimé les interventions de Morgane, qui ont amené un vent de fraîcheur et une nouvelle vision de Mathis et la meute.

« L’une rêve, l’autre pas », Nancy Kress (SF) : une très bonne découverte. Dans un monde où les parents peuvent choisir les caractéristiques de leurs enfants avant la conception, le lecteur suit la vie de Leisha, une jeune fille qui ne dort pas. Ces heures en plus d’éveil font d’elle une enfant plus vive, plus curieuse, plus intelligente. Avec ses autres congénères modifiés, ils représentent bientôt une menace pour les gens « normaux », qui voient en eux trop de pouvoir. Un bon roman de réflexion.

« Les Étoiles de Noss Head » T4, Sophie Jomain (Young Adult) : j’ai mis du temps avant de lire ce quatrième tome, j’en ressors sans avis particulier.

Bonus du challenge :

« Lady Pirate », tomes 1 et 2, Mireille Calmel (pirates + eau) : j’adore la plume de Mireille Calmel. À chaque fois, c’est un voyage avec des personnages hauts en couleur, attachants, pleins de vie.

« Sacrifice à la Lune », Marcus Sedwick (Malédiction) : Eric et Merle sont des âmes-sœurs, destinées à se retrouver et à être séparées, depuis la nuit des temps. Le roman est découpé en sept parties, sept vies différentes où les héros se rencontrent, s’aiment, et meurent. C’est très bien écrit, très prenant, très beau. Quasi coup de cœur pour ce livre.

« Le livre des choses perdues », John Connolly (Voyage) : gros coup de cœur, chronique complète ici.

« Rites d’automne », Dan O’Brien (Nouveau monde) : où l’on suit les aventures américaines d’un fauconnier, qui observe avec tristesse et frustration le monde changer et détruire la faune et la flore.

Lectures personnelles :

« Harley Quinn : Complètement marteau », Amanda Conner & Jimmy Palmiotti : mon amour pour miss Quinzel a trouvé son bonheur dans ce comics, reprenant les aventures américaines de la belle pour la première fois en français. C’est frais, c’est drôle, c’est Harley Quinn.

« La Prophétie des Andes », James Redfield

« Rose Soie », Camille Adler : excellente surprise que ce roman. L’écriture est fluide, l’histoire se tient, et surtout, les descriptions font qu’on s’y croit vraiment.

« La quête d’Ewilan », tome 3, Pierre Bottero : la fin des aventures d’Ewilan.

« La Tapisserie de Fionavar », tome 2, Guy Gavriel Kay

« Les ailes d’émeraude », Alexiane de Lys : je n’ai vraiment pas accroché. Premier livre que j’abandonne en cours de route, mais vraiment, je ne supportais plus l’héroïne. Les critiques de ce roman sont pourtant très bonnes un peu partout, me laissant penser que je ne suis peut-être pas la cible pour ce genre d’histoires.

Voilà voilà ! Ce fut un été bien studieux et riche en découvertes, je continue bien entendu mes lectures mais avec la rentrée qui approche, elles seront peut-être plus espacées. We’ll see. ^_^

Coup de coeur : « Le livre des choses perdues », Connolly

index

« Le livre des choses perdues » est un roman de John Connolly, paru en 2009. Il raconte l’histoire de David, 12 ans, qui vient de perdre sa mère à la suite d’une longue maladie. Son père trouve le réconfort auprès de Rose, qu’il épouse, et qui lui donne un petit garçon, Georgie. Dans un climat de Seconde Guerre Mondiale, David est envoyé à la campagne avec Rose et son demi-frère, mais ne parvient pas à trouver la paix dans cette nouvelle famille. Alors que David se met à entendre les livres parler autour de lui, il va un jour découvrir un passage vers un autre monde.
Cet autre monde était le royaume d’un grand roi, aujourd’hui si faible que les monstres des contes de fée envahissent peu à peu les terres. David, aidé par de nombreux personnages et pourchassé par d’autres, va devoir rencontrer le roi s’il veut espérer rentrer chez lui. Mais veut-il réellement retourner dans cette famille où il a l’impression de ne plus avoir sa place ?

« Le livre des choses perdues » est un roman initiatique qui aborde de nombreux thèmes : la maladie, la mort, les choix difficiles, la guerre. David, dans le monde des contes de fée, apprend à réfléchir et à analyser, mais aussi à se battre physiquement et à se défendre. Il est mis face à la facilité morbide, et doit toujours rester sur le fil pour ne pas se perdre.

L’univers est très sombre, puisqu’on passe « de l’autre côté » des contes de fée. Les princesses sont obèses et fainéantes, les jeunes filles recherchent la compagnie des loups. La forêt est pleine de terreurs, les rencontres font froid dans le dos. David est en danger à chaque pas qu’il fait pour se rapprocher du vieux roi, jusqu’à découvrir l’horrible vérité. Là, peu importe le choix qu’il fera, il en sera définitivement marqué.

La plume de John Connolly est d’une qualité admirable, les phrases sont rythmées, il n’y a pas de temps mort. Les personnages sont extrêmement travaillés, de David à Rose en pensant par les Sires Loups ou les nains. Du début à la fin, Connolly nous entraîne sur les traces de David, grandissant avec lui, glissant doucement vers cet âge adulte un peu amer.

J’ai décidé de découvrir ce roman suite au MOOC Fantasy proposé par l’université d’Artois. Ce fut un véritable coup de cœur pour moi, j’ai lu le livre en moins de deux jours tellement l’univers m’a happée. Autant l’écriture que l’histoire, les sentiments de David face à sa belle-mère, son demi-frère, puis les personnages de l’autre monde, tout a contribué à rendre ma lecture extraordinaire.

[Challenge lecture] Petit point progression

Depuis le 1r juillet, j’ai terminé 5 livres de mon challenge de l’été :

* « La Quête d’Ewilan« , T2, pour la catégorie Jeunesse : un roman très facile à lire, où Camille/Ewilan poursuit sa quête de libération des Sentinelles en terre de Gwendalavir.

* « Le Livre des Choses Perdues« , dans la catégorie Voyage : gros coup de cœur pour ce roman de fantasy jeunesse. L’histoire de David, 12 ans, qui vient de perdre sa mère, et qui se retrouve projeté dans un autre monde, peuplé de créatures fantastiques tout droit sorties des contes de fée qu’il a l’habitude de lire. Un roman très bien écrit, beau et plein d’émotions. Chronique complète très bientôt.

* « Rites d’automne« , dans la catégorie Nouveau Monde : très belle histoire d’un fauconnier qui lutte pour la préservation de la faune et de la flore américaines.

* « Un amour vintage« , dans la catégorie Chick-lit : j’ai a-do-ré ce bouquin. C’est frais, c’est pétillant, l’histoire d’amour n’est pas du tout mièvre mais au contraire, hyper réaliste et surprenante. Après la lecture, on n’a qu’une envie : ouvrir une boutique vintage. 🙂

* « Les Sentinelles de l’Ombre« , T3, dans la catégorie Urban Fantasy : Un tome encore meilleur que les précédents. L’histoire est bien en place, les personnages ont fait faire le grand 8 à mon pauvre petit cœur, le style de J.Arden est toujours aussi addictif et contrôlé. J’ai particulièrement aimé les interventions de Morgane, qui ont amené un vent de fraîcheur et une nouvelle vision de Mathis et la meute. ♥

Je continue avec la catégorie Fantasy et le tome 1 de « La Tapisserie de Fionavar ». 🙂