Bilan d’avril (grumphf)

Avril2020

Ouais. Le point positif, vous me direz, c’est que le mois d’avril est terminé.

Point écriture :
* Suite au live fait sur le compte Instagram du Chat Noir, j’ai été frappée par la motivation et j’ai corrigé la totalité de mon dernier manuscrit. Ça a pris une semaine entière, et puis pouf, motivation dans les toilettes.
Ce qui est bête parce qu’il ne me reste plus que de la création : j’ai changé la fin de l’histoire, alors j’ai les deux dernières scènes à écrire. Autant les corrections ont coulé tranquillou, je ne réussis pas du tout à créer. C’est dur.

Point lecture :
* Pas bien folichon de ce côté-là, j’ai finalement pu lire pas mal de romans et BD mais globalement mes lectures me sont passées au-dessus.
Sauf le roman de Øystein Stene, « Zombie Nostalgie », qui m’a beaucoup plu ! Comme j’ai un peu tout lu ce qui se fait en zombie, c’est compliqué de trouver une lecture bonne et/ou originale. Là, c’était les deux.
Mais le roman suivant a traîné en longueur parce que je ne rentrais pas dedans. Donc plutôt que de passer à côté de romans qui doivent certainement être très bons, je me replonge dans « Dune » pour ma lecture annuelle du roman (on en est donc à la 24e relecture ^^).

Point professionnel :
* Pas de chômage partiel pour moi puisque j’ai assuré toutes mes heures (pan dans les dents de ceux qui pensent que bibliothécaire c’est n’être payé qu’à scanner des bouquins), et nous avons proposé un service de livraison toutes les semaines. Là on est sur le questionnement de la ré-ouverture au public en mai.
* J’ai fait le point sur ma vie, et j’ai envoyé ma candidature à un poste qui me faisait envie… et qui n’a rien à voir avec la bibliothèque. Ça ne donnera sûrement rien (pas d’expérience dans le domaine et plein de gens positionnés dessus) mais j’ai compris qu’il fallait que je bouge de mon train-train de vieille personne, donc j’ai aussi fait des demandes de formation.

Point animaux :
* Hachiko en a assez de jouer à la balle dans le jardin, il a mis sa tête entre deux tiges du portail et il l’a lâchée. La route est en pente, le temps que je sorte, elle avait disparu. Adieu chère balle.

Point divers :
* J’en ai maaaaaaaaaarre.

 

Et en mai, qu’est-ce qu’on fait ?

Bah je fête mes 34 ans. Et j’essaie d’écrire ces deux dernières scènes.
Et on survit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s