Hachiko, passion éducation

Depuis le mois de juillet 2019, j’ai un petit nouveau à la maison. Et quand je dis petit, c’est un mensonge.

Habituée à la race des Shetlands depuis mes 6 ans (eh ouais…), je savais bien qu’il allait falloir changer mes habitudes avec un chien pesant au bas mot cinq fois plus. J’allais avoir du boulot. C’est pour cela que dès son arrivée, bébé Hachiko a fait l’école du chiot. (Je n’en suis pas certaine mais il me semble avoir fait un article dessus… dans le doute : nous avons été très contents d’aller à l’Isle aux Chiens, à Trept).

Mais l’école du chiot, ça ne dure que jusqu’aux 6 mois des bébés. Alors oui, nous avions les bases. De bonnes bases. Mais hop, 7 mois, adolescence !

Hachiko est un chien qui a besoin de se dépenser quotidiennement, et on ne parle pas de courir dans le jardin, hein. Sauf que très rapidement, les balades sont devenues un enfer. Je le promenais en longe pour qu’il puisse courir et parce que j’avais peur de le lâcher, mais imaginez vingt-cinq kilos lancés sur dix mètres… et paf mon épaule. Après deux séances chez l’ostéopathe pour tout remettre en place, j’ai fait appel à une éducatrice recommandée par ma sœur. (Pourquoi ne pas être retournée à l’Isle aux Chiens, vous demandez-vous ? Eh bien parce que l’éducatrice a été recommandée par ma sœur, justement. ^^ Et moi j’aime bien tester plein de choses. Bref.)

Sans titre

Églantine est donc venue à la maison pour faire un bilan comportemental. J’avais deux soucis à régler : la marche en laisse et la destruction (mon pauvre canapé T_T). Pendant une bonne demi-heure, Églantine a posé des questions sur notre façon de vivre, sur le comportement du chien, etc. Puis promenade pour voir la bête en action.

Hachiko a montré tout son potentiel de furie, mais aussi sa capacité à comprendre presque immédiatement ce qu’on lui demandait. Je savais déjà qu’il était beaucoup plus intelligent que tous les autres animaux ayant traversé ma vie, mais figurez-vous qu’Églantine a réussi à le faire marcher au pied tout de suite ! Satanée bestiole. X)

J’ai surtout reçu beaucoup de conseils à mettre en application, et croyez-le ou non, j’ai revu Églantine trois semaines plus tard pour une seconde et DERNIÈRE séance. Hachiko avait fait des progrès tellement fulgurants que je n’ai plus besoin de cours d’éducation. \o/

Aujourd’hui, je peux sortir avec lui sans problème, nous avons abandonné la longe, il ne tire plus comme un malade sur sa laisse et revient quand il est détaché. Et c’est un plaisir d’aller nous balader pendant une heure, tous les jours, qu’il fasse beau ou qu’il pleuve.

Je n’avais jamais ressenti le besoin d’avoir de l’aide pour apprendre à gérer mes chiens jusqu’à présent (le premier qui me dit qu’il faudrait rééduquer Jazzy… a raison), mais clairement, c’est un bonheur d’entendre quelqu’un dont c’est le métier te donner des conseils avisés et absolument pas culpabilisants. Tu as un souci avec ton chien, plutôt que de laisser la situation s’envenimer, appelle un éducateur ! Ça fait autant de bien au maître qu’au chien. Et les « t’aurais pu y penser avant de prendre un grand chien… », chose incroyable, il arrive aussi que des petits gabarits aient des soucis de comportement. Je sais, c’est dingue.

Bref, si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à faire appel à Sweet Dog ! 🙂 Plus d’infos sur son site ICI.

79345447_112208536938588_6759968813812285440_o

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s