Hachiko, bébé chien anti-déprime

Depuis le mois de mars et la mort de Ghost, j’évolue sur un autre plan. Tout me semble beaucoup plus dur, je manque d’entrain, bref, sans entrer dans les détails, ce n’est pas la grande forme. C’est normal, Ghost était l’amour de ma vie.

Avant de partir au Japon, alors que j’étais vraiment au bout de tout, j’ai fait un rêve. Ghost avait réuni ses frères et sœurs de portée pour une grande fête, puis il m’a emmenée voir une portée de chiots tout noirs. L’idée de reprendre un chiot était déjà dans l’air mais je ne me pensais pas capable d’aimer un autre chien. Dans ce rêve, Ghost me disait clairement qu’il fallait que j’y aille.

Le lendemain, je suis tombée sur une annonce d’une famille qui donnait des chiots. Des chiots croisés groenendael x inconnu, tout noirs. J’ai écrit un message, on m’a répondu qu’il y avait beaucoup de monde sur le coup (forcément…), mais ok, on me réservait un mâle.

Alors en revenant de Tokyo, je suis allée chercher Hachiko.

Hachiko1

C’est la première fois que j’ai un chien « sympa ». Ghost était très réservé et il se fichait de tout ce qui arrivait autour de lui, Jazzy est une associable incurable. Hachiko, lui, est plein de vie et plein de bonne humeur.

Hachiko3

Il a deux mois et il est déjà plus haut que Jazzy. J’avoue que ça me fait un peu peur, parce que je peux le canaliser maintenant mais quand il pourra poser les pattes avant sur mes épaules… ^^’

Hachiko4

Alors nous allons à l’école du chiot pour apprendre les bases (il possède déjà le « assis » et le « couché », et a presque un bon rappel) et le sociabiliser avec d’autres chiens. Avec les humains, ça se passe bien. Je l’ai descendu à la bibliothèque pour la dernière animation de l’année scolaire, il est passé de l’un à l’autre sans problème.

Hachiko5

C’est un chiot qui a l’air d’avoir une vive intelligence, mais il est parfois tellement excité qu’aucun ordre ne l’atteint et je dois sévir.

Hachiko6

Je dois dire qu’avoir adopté ce chien me fait beaucoup de bien. Je ne parviens toujours pas à me faire à la mort de Ghost mais depuis l’arrivée d’Hachiko, je ne pleure plus trois fois par jour. Bon, c’est super fatiguant d’avoir un chiot. Entre l’éducation, les pipis à gérer et la première sortie chaque jour à 6h, c’est exténuant. Comme je suis en période d’écriture intensive, je n’ai même pas le temps de faire la sieste ! Alors on va dire que parfois, ça joue un peu sur l’humeur…

Hachiko7

Mais bon, j’ai embauché Hachiko comme attaché de presse, histoire qu’il paie ses croquettes ! ^_^

2 réflexions sur “Hachiko, bébé chien anti-déprime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s