Après Mediat : mon entrée en bibliothèque universitaire

librarian-clipart-book-clip-art

Pour ce dernier article du mois de juillet, petit plongeon dans ma deuxième sphère professionnelle (la première étant l’écriture, pour les deux du fond qui n’écoutent rien).

Il y a deux ans, après avoir travaillé complètement par hasard à la bibliothèque de Montalieu, je m’étais inscrite à la formation diplômante Mediat. J’avais fait toute une série d’articles sur cette formation, jusqu’à l’obtention du diplôme en juin 2016. Depuis, pas un mot sur ce domaine, pour une raison assez évidente : je n’avais rien à dire de plus.

De juin 2016 à mars 2017, je n’ai pas travaillé en bibliothèque. Ce ne fut pas faute de postuler à droite et à gauche, mais comme je le disais dans mes articles, une place en structure, c’est aussi rare qu’un métro climatisé. J’avoue que vers octobre/novembre, j’avais déjà commencé à ralentir mes démarches et à réfléchir à une nouvelle reconversion dans laquelle je me suis lancée en début d’année.

J’ai déjà raconté la façon dont le poste à Montalieu s’était présenté par hasard, mais cette année, il m’est arrivé un truc encore plus hasardeux. Je crois que je vais définitivement arrêter de m’arracher les cheveux à agencer ma vie et me laisser porter par le courant, c’est encore ce qui fonctionne le mieux.

Mars 2017, alors que j’étais en pleine négociation avec Pôle Emploi pour me faire financer une formation, j’ai reçu un appel d’une bibliothèque universitaire pour un entretien. Après avoir raccroché, je me suis posée cinq minutes pour réfléchir. À l’époque, je tenais une liste de toutes les structures où j’avais postulé avec la date de mail/appel, et sur cette liste, aucune trace de cette BU. Ce qui ne m’a pas tant étonnée que ça, puisque je n’avais jamais envisagé de travailler en milieu universitaire, préférant me concentrer sur les structures municipales. Mettons, c’était sûrement Pôle Emploi qui avait fait circuler mon CV.

Moi en entretien, c’est toujours quelque chose, et je n’ai pas fait exception à ma règle. Eh bien figurez-vous que malgré mon incapacité à me vendre, j’ai eu le poste ! Je suis passée par tous les sentiments du spectre Liliesque (j’ai eu le temps, car il y avait 2 mois et demi entre l’entretien et la prise de poste), mais j’ai commencé le 3 mai. La vie ne cessera jamais de m’étonner.

J’ai commencé dans cette voie professionnelle dans une petite structure à Montalieu, puis Meyzieu où il y avait une plus grosse équipe et des moyens plus importants, et je suis maintenant dans une espèce de ruche où j’ai parfois encore du mal à savoir qui fait quoi. Le travail est différent en BU qu’en BM, les rapports entre les différentes catégories le sont aussi, l’ambiance ne diffère pas de ce que j’ai pu connaître jusque là.

Dans l’absolu, j’aime bien y aller. Il y a plein de collègues qui écrivent (cf le recueil de nouvelles dont j’ai parlé quelques articles plus tôt), tellement de gens différents qu’on peut discuter d’à peu près tout. Ça ne fait que trois mois, peut-être que dans un moment, mon discours changera, mais je serais presque triste d’abandonner ma routine pendant trois semaines de vacances.

Il me semble que les statistiques de Mediat donnaient quelque chose comme 1 diplômé sur 4 qui trouvait un poste dans les 6 à 9 mois après la formation. Il m’aura fallu presque un an et la volonté de changer de voie (et une bonne grosse dose de chance) pour secouer tout ça.

Aujourd’hui, je ne suis toujours pas certaine de ce que je veux faire. Peut-être que je vais songer à passer les concours. Peut-être qu’après mon contrat, je ferai finalement ce que j’avais prévu avant d’être embauchée.

Je vais profiter des vacances pour y réfléchir. 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s