Retour sur le SDL de Paris.

DSCN0916

Mes cadeaux. ♥

Pour la première fois de ma « carrière », je me suis rendue au Salon du Livre de Paris en tant qu’auteur. J’ai oublié mon appareil photo, tout comme j’ai oublié d’acheter des livres que je voulais vraiment. À défaut d’avoir une tête, j’ai au moins fait plaisir à mon banquier.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il m’arrive toujours des trucs fous quand je monte dans la capitale, et ce week-end n’aura pas fait exception. Je ne remercie donc pas les taxis G7 pour leur malhonnêteté qui fera l’objet d’un autre article de blog. 🙂

Bref, retournons à nos stylos. Comme j’étais prévue sur le stand Rebelle le dimanche à 10h30, j’avais donné rendez-vous à ma copine Demi McGowan (« Cœur de Highlander », « Par-delà la vue ») pour prendre le petit déjeuner. Petit déj que j’aurai finalement avalé sur le stand puisque la serveuse de chez Paul a décidé de montrer à sa collègue comment faire un café plutôt que de me donner mon croissant déjà réglé (Aurélie en mode balance). Ah oui, aussi, je ne sais pas comment c’était côté visiteurs, mais côté pro, paye ton incivisme. Non, ça n’ira pas plus vite en me poussant, non mais !

On pourrait croire que j’ai passé un week-end désagréable, mais en fait, tout est allé beaucoup mieux après ! Je suis juste un peu déçue de ne pas avoir passé plus de temps avec Demi -merci pour le livre, et de ne pas avoir eu le temps de discuter comme je voulais avec Vanessa Terral (« L’Aube de la Guerrière », « Black Mambo »).

C’était génial de passer du temps avec Geoffrey Bidaut (« Bad Swimmers ») sur le stand Rebelle, on a vraiment bien rigolé. Les lecteurs ont été tops, j’étais super contente de voir des têtes connues et d’en rencontrer d’autres. Je signais pour la première fois la nouvelle version de TD1, qui est juste tellement belle que j’ai oublié d’en prendre un pour moi…

Photo volée chez "Lire ou dormir, il faut choisir". ^^

Photo volée chez « Lire ou dormir, il faut choisir ». ^^

Inez, ma tirelire Calavera, a fait sensation, mais pas autant que la version Funko de La Muerte, cadeau qui a failli me faire crier de joie. ^^

Comme d’habitude, ce fut un plaisir de retrouver les éditions du Chat Noir, avec Cécile Guillot et ses robes magnifiques, et Mathieu Guibé qui a donné des raisons de venir cambrioler sa maison pour lui voler sa collection DC/Marvel.

Enfin, j’ai passé un long et topissime moment avec J. Arden (« Les Sentinelles de l’Ombre ») et Andréa Schwartz (« KEL ») dans un restaurant/bar vraiment super. Ce pavé de bœuf était excellent, et l’ambiance familiale me fera revenir ! Merci les filles d’avoir toléré ma compagnie pendant votre tea-time. ^_~

Je suis rentrée exténuée, mais heureuse, et surtout, surtout ! motivée à bosser mon nouveau projet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s