Londres – Février 2015

Ce début 2015 aura été marqué par la préparation d’un court séjour à Londres, séjour duquel je reviens tout juste. Quatre jours dans la capitale anglaise à beaucoup (vraiment beaucoup) marcher, à se les geler, et à se rendre compte que ça y est, mes vingt ans sont loin.

Départ de Lyon lundi matin à 7h10 (donc levée à 4h30, c’est dur), direction aéroport de Gatwick. Avec Easy Jet, les billets aller-retour ont coûté une centaine d’euros. Il suffit juste de s’y prendre un petit peu à l’avance, et si possible, être flexible dans les dates pour avoir les meilleurs prix. À Gatwick, il faut prendre une navette pour gagner Londres, et il y a deux options : le train express, trente minutes au prix de £17,70, et notre choix à nous, le bus qui, pour £10 « seulement », met une heure de plus.

Big Ben, maintenant appelé Elizabeth Tower. Tristitude.

Big Ben, maintenant appelé Elizabeth Tower. Tristitude.

À peine arrivées à Victoria Station, direction le palais de Buckingham pour la relève de la garde, où bien entendu, nous n’avons absolument rien vu. Je pense qu’être sur place une bonne heure avant n’est pas du luxe, étant donné que tous les touristes y accourent. Il ne faut pas avoir peur de la foule non plus, j’ai eu l’impression de me retrouver à Lyon un 8 décembre.

Nous avons eu la chance d’avoir un très beau temps le premier jour, ce qui nous a permis d’apprécier le tour dans le London Eye. C’est tout de même plus sympa de voir Londres sans une épaisse couche de brouillard. Compter un bon budget, puisque c’est £21,50 par adulte. Apparemment, il y a des pass, qui permettent de faire les quatre attractions phare pour moins cher (le London Eye, l’Aquarium, une maison hantée et le musée de Mme Tussaud je crois).

DSCN1486

Le beau temps a fait que nous avons un peu traîné dans le parc Saint James, où il y avait environ trois millions d’oiseaux. L’endroit est sympa pour se poser, pique-niquer, écouter les babillements des londoniens, etc.

Le premier jour fut l’occasion de goûter un vrai fish and chips anglais, et bon sang, c’était une monstruosité. Très, très bon, mais vraiment trop volumineux. Je pense que je ne vais pas avoir envie d’en remanger avant plusieurs mois tellement il m’a pesé sur l’estomac. Enfin, le bar était sympa, malgré le verre d’eau payant.

Le monstre.

Le monstre.

Les trois jours suivants, gants et bonnet étaient de rigueur. Nous avons beaucoup marché, puisque finalement, tout était relativement proche. Mes jambes vont s’en souvenir longtemps, mais j’ai préféré au métro, même si avec l’Oyster Card, on ne dépasse pas les £8 par jour (ça fait quand même un petit budget si on part en famille). Tout ça pour dire que nous étions situées près de Trafalgar Square, et que nous sommes allées jusqu’à Whitechapel et Baker Street sans monter dans un bus. ^^ D’ailleurs, le quartier de Whitechapel était inintéressant au possible, alors sauf si vous voulez faire la visite guidée Jack L’Éventreur (qui n’a lieu qu’en soirée), économisez vos pas.

L’Abbaye de Westminster et la Tour de Londres, à voir, mais une vingtaine de pounds pour une entrée adulte. Par contre, les musées sont gratuits, ce qui est top. J’adore le British Museum.

Un musée à faire si vous aimez le thème est celui de Sherlock Holmes, situé à Baker Street. L’entrée est à £10, et vous avez accès à une reconstitution de la maison du célèbre détective. Attention, pas la maison de Sherlock Cumberbatch. :p Il y a une petite boutique à côté du musée où vous trouverez pas mal de produits dérivés, autant des romans d’origine que les films ou la série de la BBC.

Côté nourriture, à part le fish and chips de la mort, nous avons testé un restaurant Garfunkel, qui a un bon rapport qualité/prix.

Pour finir, un petit mot sur l’hôtel. Nous avions choisi le Thistle Trafalgar Square, qui est situé juste à côté du National Gallery. Il est dans une rue peu fréquentée, et comme il est très bien insonorisé, nous n’avons pas été dérangées par le bruit de l’extérieur. Le personnel est très sympathique et serviable, et lucky us!, notre chambre a été upgradée, du coup elle était plus grande, le lit était un King Size (le bonheur). Le prix n’est pas donné, mais si vous voulez être au cœur de Londres, c’est la fourchette. Et franchement, aucun regret. À la sortie de l’hôtel, il suffisait de quelques minutes pour trouver l’animation de la ville. Le seul bémol, mais ce n’est pas la faute de l’hôtel, est le manque de civisme des autres clients. Les portes qui claquent, les gens qui crient à près de 23h, bon, je sais que ce sont les vacances, que Londres vit aussi la nuit, bla bla bla, mais zut, nous on a fait nos petites mamies, et on voulait dormir à 23h !

Perso, je me croyais dans le Titanic.

Perso, je me croyais dans le Titanic.

Notre programme était plutôt chargé, jusqu’à ce que mercredi midi, on se rende compte qu’il était terminé. Je ne sais pas si nous avons été super rapides, si nous aurions dû flâner un peu plus, mais en tout cas, nous avons vu tout ce que nous voulions. En fait, peut-être qu’il nous manquait les moments shopping, mais comme nous détestons ça…

Je ne peux pas réellement donner de bons plans, nous étions deux, et nous ne faisions pas particulièrement attention à nos dépenses. Pour donner une idée, entre les transports (aéroport => Londres, une Oyster Card) et la nourriture (un repas et un café Starbucks par jour), j’ai dépensé £150. J’ai ajouté à ça une visite au Forbidden Planet, où je me suis fait plaisir avec trois Funko Pop et le tournevis sonique du 10e Docteur, et deux/trois souvenirs pour mon neveu. Total des quatre jours, sans les billets d’avion et l’hôtel : £200. Je pense, et j’espère, qu’il y a moyen de s’en sortir pour moins, en particulier en (évitant les Starbucks) faisant quelques courses dans un Tesco, et en privilégiant les musées gratuits.

En tout cas, ces quatre jours m’ont vraiment fait du bien. Changer d’air, même pour un court séjour, permet de s’aérer la tête, et j’en avais bien besoin. J’ai eu quelques idées pour mon prochain roman, mais dans l’ensemble, j’ai carrément zappé le monde de l’édition. Et ça, ça n’a pas de prix. ^_~

Publicités

2 réflexions sur “Londres – Février 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s