Retour sur le Camp NaNo

ob_29302e_2014-winner-facebook-cover

J’ai atteint aujourd’hui mon objectif de 25 000 mots visant à écrire la seconde partie des « Perles d’Inari », à savoir les épisodes 5 à 8.

Comme tout NaNo, le texte est illisible comme tel. Répétitions, phrases bancales, dialogues incohérents, bref, c’est la pagaille. Le gros avantage du challenge, c’est avant tout d’avoir une motivation à écrire. Non pas que je ne sois pas motivée à écrire, j’adore ça. Seulement, parfois, glander devant l’ordinateur me paraît plus attirant que de me concentrer sur mes romans. Rien qu’à voir comme je laisse traîner Zombitions et TD3 (TD3 qui fera l’objet du challenge NaNo de novembre). Je savais qu’il me fallait un coup de pouce pour me lancer dans les Perles d’Inari, et le Camp était juste parfait pour ça.

Je pense réitérer l’expérience pour les prochains camps, qui ont la particularité de laisser à l’auteur le nombre de mots qu’il souhaite écrire (contrairement au « vrai » challenge de novembre, où c’est 50 000 mots d’office). Peut-être même que je n’écrirai les Perles que pendant ces camps, tiens. Tout coup de fouet virtuel est bon à prendre. ^_~

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s