Hanami book challenge : ma PàL/R

J’en ai parlé il y a quelques articles, j’ai décidé de participer au challenge de Miss Chatterton : le Hanami Book Challenge. (On clique pour plus d’infos.) Je ne sais pas si j’aurai le temps et l’envie de tout lire et regarder, mais je me lance dans la totalité des trois menus. ^^ Voici donc ma pile à lire et à regarder.

Menu 1 : j’ai choisi deux romans et deux films.

Pour la gloire de l’empereur : « Le clan des Otoris » (roman)
Le temple abandonné : « L’Éveil des Mononokés » (roman)
Le sourire de la geisha : « Kusama : Infinity » (film documentaire)
Les cerisiers en fleurs : « Your name » (film animé)

Menu 2 : 1 manga et 1 anime, je ne sais pas encore comment combler deux des sous-menus.

Monter sur scène avec les Idols : /
Sangoku, Cat’s Eyes et les autres : /
C’est l’heure du duel : « My Hero Academia » (anime)
Cosplay à Harajuku : « Blue spring ride » (manga)

Menu 3 : romans, manga et anime.

Fly me to Saitama : »Quartier lointain » (roman graphique)
Gambate ! : Le Jour de la Gratitude au Travail (roman)
Souvenirs de lycée : « Sayonara Miniskirt » (manga)
Tokyo by night : « La voie du tablier » (anime)

Je n’ai pas encore commencé à lire, mais je suis déjà en train de regarder « My Hero Academia » pour valider le menu « C’est l’heure du duel ». ^_^

Qui participe ? À quoi ressemble votre PàL ?

[J’ai testé] L’Effet Miroir avec Hachiko

En complément des cours d’éducation dont Hachiko avait grand besoin, j’ai voulu essayer un enseignement un peu plus psychologique pour approfondir ma relation avec lui. Pour ceux qui nous suivent depuis son arrivée, vous savez à quel point elle est chaotique malgré le grand amour qui nous lie.

Ayant testé les Fleurs de Bach sur Isatis pendant sa dépression de deuil, j’ai découvert les formations et enseignements de Laurence Verdié via l’école des Harmoniques, à Lyon. Il y avait plusieurs formations qui m’intéressaient (dont l’accompagnement des animaux en fin de vie, annulée à cause de la pandémie mais je la ferai un jour !) et j’ai décidé de m’inscrire à « L’effet Miroir – Ce que mon animal dit de moi ». En voici la présentation :

« Un animal n’entre jamais par hasard dans votre vie. Même si vous pensez en être à l’origine…

L’animal a pour mission de vous renvoyer ce que vous êtes, sans aucun jugement, pour vous aider à prendre conscience des points que vous avez à travailler pour votre propre évolution personnelle.

L’effet miroir est cette capacité à nous renvoyer consciemment et parfois même délibérément, ce qui se produit à l’intérieur de nous. C’est inné chez l’animal et il lui est impossible de modifier cette propension à nous renvoyer notre état. »

Il y a quatre sessions : des cours théoriques et des questionnaires à remplir sur la façon dont nous voyons notre animal, ce que les gens disent de lui, ses qualités, ses défauts etc… À la fin des sessions, il y a un bilan téléphonique et au besoin, Laurence envoie un flacon de Fleurs de Bach.

Mon avis : ce fut un enseignement riche en révélations. Je savais déjà qu’Hachiko n’était pas arrivé par hasard dans ma vie, puisque j’ai rêvé de Ghost qui me présentait à ce chiot noir que je n’avais encore jamais vu, et le lendemain, je tombais sur une annonce pour adopter la fratrie d’Hachiko. Je savais également que nous avions un lien très fort, dû à mon processus de deuil et à son soutien sans faille malgré son jeune âge. Mais j’ai découvert que la plupart de ses « défauts » ou « soucis » venaient de moi : son impatience à l’extérieur, sa façon de gérer les rencontres avec les inconnus et même ses problèmes d’estomac. Bien sûr, Hachiko a un tempérament inné. C’est un chien qui sera toujours énergique et qui sera toujours demandeur d’attention. Cela dit, je peux faire en sorte d’apaiser ses angoisses qui ne sont que le reflet des miennes.

J’ai mis le doigt sur pas mal de mes propres failles -et oui, quand Hachiko est malade et qu’il n’a rien mangé de bizarre, c’est parce que je suis angoissée pour un truc T_T. Il réagit à sa façon face à des inconnus mais c’est la même peur que la mienne : lui il aboie, moi je me tais. Il arrive de mieux en mieux à se poser maintenant que j’ai réalisé que mon mental était toujours à 100 à l’heure et que je ne prenais jamais de repos. Et plein d’autres choses plus personnelles. :p

En bref, cet enseignement a été très enrichissant pour ma relation avec mon chien, et pour mon travail sur moi-même. La perte de Ghost il y a deux ans a provoqué des chocs terribles dans mon esprit et mon corps, c’est d’ailleurs pour ça qu’au lieu d’un seul flacon de Fleurs pour Hachiko, Laurence m’en a envoyé un pour moi aussi. C’est un processus à utiliser sur plusieurs mois donc je ne peux pas encore en dire les effets, mais j’avais vu le miracle sur Isatis alors je ne me fais pas trop de souci. ^^

Hachiko est une merveille de chien que je ne gâte pas à sa juste valeur parfois, et je suis très heureuse qu’il m’accompagne. ♥

Si vous voulez découvrir les différents enseignements de Laurence Verdié, c’est par .

Petits bonheurs – 4 avril

  • Passer la matinée à Cultura et faire plein d’achats pour la bibliothèque.
  • Apprendre le très probable renouvellement de mon contrat.
  • Passer la barre des 100 jours d’apprentissage sur Duolingo. \o/
  • Acheter une super tenue Gothic Lolita sur Animal Crossing (non, je n’y passe pas ma vie…).
  • Participer à un chouette challenge chez Miss Chatterton. (Je ferai un article dédié avec ma PàL / PàR.)
  • Commencer à regarder les maisons pour déménager.

#VendrediLecture : Féro(ce)cités chez Projets Sillex

Il y a quelques jours, Hachiko a fait les yeux doux à l’équipe de Projets Sillex afin de recevoir le kit presse de leur prochaine parution : le recueil de nouvelles « Féro(ce)cités ». Un recueil 100% fantasy animalière ! J’ai donc eu l’immense joie de découvrir trois des nouvelles composant l’ouvrage, une petite mise en bouche pour donner envie de dévorer le reste. 🙂

La campagne de financement a débuté aujourd’hui et elle a déjà atteint les 70%. *o* Je vous invite à parcourir leur site internet (lien plus bas) pour découvrir leur mode de fonctionnement et la rémunération qu’ils proposent aux auteurs (spoiler alert : c’est + qu’ailleurs). Et donc, ces nouvelles ?

J’ai pu lire ces trois nouvelles, à base de courageuses souris, de lièvres ambitieux et d’oiseaux de proie protecteurs. Une bonne dose d’immersion, ce qu’il faut d’action, un peu de malaise et surtout une belle qualité d’écriture. En tout cas, elles ont fait le job : me donner envie de lire toutes les autres nouvelles !

Pour découvrir cette maison d’édition particulière, c’est PAR ICI. Et si vous voulez participer au financement du recueil, c’est PAR LÀ. 🙂