Camp NaNo – Juillet 2019

2-WriterWebBadge

Nouveau mois de juillet, nouveau camp NaNo !

Cette fois-ci, histoire de pimenter le défi, je me mets une difficulté de plus : les 15 000 mots du camp iront à une histoire qui n’est pas celle que j’écris en ce moment.

J’ai une deadline de 80K mots pour fin août pour un projet dystopique, mais j’ai aussi une autre histoire en tête que j’aimerais écrire. Alors je vais continuer à écrire mes 1000 mots quotidiens de la Vague et j’ajouterai environ 500 mots par jour pour Orphée.

On va voir si je tiens le coup ! ^_^

Publicités

[J’ai testé] Les Fleurs de Bach

Récemment, Isatis, ma chatte de 6 ans, m’a fait la joie de se mettre à faire pipi partout dans la maison. Ça a commencé avec le tapis de bain, puis un mouchoir posé sur une table, le sol de la salle à manger. Lorsque j’ai enfilé un pantalon mouillé sur toute la longueur, j’ai pris un coup de chaud.

Ayant un phénomène quasiment impossible à mettre en cage et encore moins à manipuler (le regard de la vétérinaire quand j’ai dû la faire opérer m’a bien fait comprendre de ne plus jamais la ramener là-bas sauf en cas de blessure mortelle –et encore), je suis d’abord passée par la case pharmacie avant de contraindre le fauve à une visite chez le véto. Quand je dis « je », c’est ma mère qui s’est chargée d’aller me chercher un vermifuge ou n’importe quoi conseillé pour ce changement de comportement.

Quelle ne fut pas ma surprise quand au lieu d’un vermifuge, ma mère me tendit fièrement un flacon de Fleurs de Bach.

IMG_20190607_212722_319

J’en avais déjà entendu parler et je suivais il y a quelques années le blog d’une jeune fille qui soignait sa Sheltie malade avec ce genre de produits. Ça avait l’air de fonctionner pour elle mais j’étais tout de même restée dubitative. Selon la pharmacienne qui a donné le flacon à ma mère, Isatis souffrait peut-être de cette tristesse absolue liée à la mort de Ghost. Moi je suis au fond du trou, et je n’avais peur que pour Jazzy en pensant que la chatte, avec son caractère, était plus forte que nous. C’était sans compter qu’elle avait perdu l’être qu’elle considérait comme son père, sa mère, son meilleur copain et son unique source de câlins.

Deux sprays sur le pelage et deux dans la gamelle d’eau, j’ai tout de même tenté avec Isatis. Je ne sais pas si c’est un miracle ou une coïncidence, mais le lendemain, Isatis avait retrouvé le chemin de sa litière. Plus aucun pipi depuis, et c’était il y a un mois et demi. Pendant une bonne semaine, elle a eu droit à ses deux sprays quotidiens. Ensuite, j’ai un peu espacé (parce que ce n’est clairement pas sa passion dans la vie). Elle me fait même des câlins maintenant. Alors je ne pense pas que ça ait complètement effacé sa tristesse, mais en tout cas, elle est plus apaisée.

Comme ma mère a trouvé que ça fonctionnait bien sur les animaux, j’ai moi aussi eu droit à mon petit flacon de Fleurs.

IMG_20190626_083328_resized_20190626_085558129

Deux gouttes dans un verre d’eau trois ou quatre fois par jour, ça n’a aucun goût et c’est facile à prendre. Mais est-ce que ça allait marcher aussi bien que pour Isatis ? Je ne sais pas trop. C’est vrai que je pleure moins souvent et que la lourdeur dans ma poitrine est moins présente. C’est peut-être lié aux Fleurs de Bach, ou c’est psychologique, ou encore c’est parce que le temps passe. Qui sait ?

Je suis convaincue par les effets sur les animaux, un peu moins sur les humains, néanmoins, je suis tentée de continuer à tester et à découvrir.

Et vous, vous avez déjà utilisé les Fleurs de Bach ?

[J’ai vu] Katekyo Hitman Reborn! The stage

[English below]

IMG_20190615_120612_resized_20190622_115242181

La semaine dernière, j’étais à Tokyo pour mon premier séjour là-bas depuis huit ans. Je prépare ce voyage depuis environ six mois et aujourd’hui, ça me fait tout bizarre d’en parler au passé.

Si j’avais choisi le mois de juin pour partir, c’était parce que se jouait à ce moment-là un spectacle que je voulais voir. Il faut savoir qu’à chaque fois que je suis allée à Tokyo, j’y ai vu soit une comédie musicale, soit une pièce de théâtre, soit un concert. Le système d’achat des billets étant ce qu’il est aujourd’hui, je n’avais pas envie de me battre pour choper une place et finalement, je suis arrivée à Tokyo en pensant que je n’irais pas voir le spectacle que je voulais. Spoiler alert, je l’ai tout de même vu.

Ce spectacle, c’était la pièce inspirée du manga Katekyo Hitman Reborn!, une œuvre que j’adore depuis des années (s’il fallait compter, ça fait plus de dix ans, le coup de vieux). Le personnage principal, Reborn, était interprété par sa doubleuse de l’anime, Neeko. Tout le reste du casting était des acteurs qui m’étaient inconnus. Et je dois avouer, en voyant les photos promo, que je n’étais pas si enthousiaste que ça… Pour moi, ça ressemblait un peu trop à du mauvais cosplay.

Mais bon, il est apparu qu’il était inconcevable que j’aille au Japon sans voir un spectacle, alors samedi matin, direction le théâtre 1010. Je savais qu’on pouvait acheter les places le jour-même donc il fallait arriver un peu tôt. C’est là que ça se corse. Il y a douze ans, j’avais utilisé ce système pour aller voir une comédie musicale, et c’était premier arrivé, premier servi. Ici, que nenni. Peu importait l’heure d’arrivée, c’était un tirage au sort. Chaque personne venue sans ticket devait tirer un numéro qui lui indiquerait sa place dans la file pour acheter. L’angoisse, surtout que j’étais avec mon frère : et si seulement l’un de nous tirait un bon numéro ? Qu’allait faire l’autre ?

Mon frère a tiré le numéro 5, et moi, miracle, le 8. Nous nous sommes retrouvés rangée 14, ce qui était très bien vu que le théâtre n’était pas très grand. En plus, j’ai échangé ma place contre celle de mon frère pour être en bout de rangée, donc le top du top.

Ne restait plus qu’à savoir si oui ou non, j’allais apprécier le show. Ce n’était pas gagné, surtout que pour l’arc raconté, mon personnage préféré était présent, et je suis difficile. (Difficile dans le sens où pour moi, seul son doubleur de l’anime pouvait l’incarner. XD #KENNforever)

L’arc du spectacle était, pour ceux qui connaissent, l’arc contre les Varia, avec son lot de personnages emblématiques. L’histoire était donc le combat des Vongola contre les Varia pour récupérer les anneaux des gardiens. Le spectacle commence avec l’arrivée de Basil poursuivi par Squalo, et se termine avec la fin du combat Yamamoto / Squalo. Le reste de l’histoire sera racontée dans la seconde partie, certainement dans le courant de l’année.

Si certains des acteurs ne m’ont pas emballée plus que ça, le jeu en lui-même n’était vraiment pas mal du tout. Je connaissais l’histoire donc c’était plutôt facile à suivre, même en japonais. Et c’était fidèle. Les chorégraphies des combats étaient réussies (coucou Gokudera VS Belphegor), les effets spéciaux étaient, well, spéciaux, les changements de décor ont été bien gérés, bref, les deux heures de spectacle sont passées super rapidement.

Et du coup, moi qui y allais avec un profond mépris pour l’acteur jouant Dino parce qu’il était impossible qu’il soit à la hauteur, je suis ressortie du théâtre avec un bon petit crush des familles. Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux photos promo (même si j’ai acheté le photoset de l’acteur en costume, faut pas déconner).

C’était un moment véritablement chouette pour moi. Me retrouver à nouveau dans cette ambiance de spectacle a été un bonheur absolu.

Pour en savoir plus, il y a le site internet officiel du spectacle et le compte Twitter où ils postent beaucoup de photos.

**

Last week, I was in Tokyo for the first time in eight years. I’d been planning this trip for about six months and it seems so weird to see it behind me now.

I chose to go in June because there was a show I wanted to see. Every time I went to Tokyo, I saw a musical, a play or a concert. The ticket buying system being what it is today, I didn’t want to fight for a place and eventually, I landed in Tokyo thinking that I wouldn’t see the show I wanted. Spoiler alert, I did see it.

This show was the play inspired by the Katekyo Hitman Reborn! manga, a manga I have loved for years (I’m into it for more than ten years, omg). The main character, Reborn, was played by his voice actor, Neeko. The rest of the cast were actors I didn’t know. And I must admit, I wasn’t so fond of the in-character pictures…

But hey, I’m not the kind of person who goes to Tokyo without watching a show so Saturday morning, I headed to the theater 1010. I knew we could buy seats the same day so we had to get there a little early. This is where it gets funny. Twelve years ago, I used this system to watch a musical, and it was first come, first served. Here, haha. It didn’t matter at all how early you decided to come, because it was a lottery. Every person who came without a ticket had to draw a number and the number would tell how much people would buy a seat before you. Ö Anxiety! Especially because I was with my brother: what if only one of us drew a good number? What would the other do?

My brother drew number 5, and I, miraculously, drew 8. Our seats were row 14, which was very good considering that the theater was not very big. I also switched place with my brother to be at the end of the row, so yay. \o/

And while I patiently waited for the show to start, I was wondering: would I like the play or not? I really thought I wouldn’t, mostly because my favorite character was present, and I am terrible when it comes to him. (For me, only his voice actor could make him live. XD #KENNforever)

If you know the anime, the play was the Varia arc, with its lot of emblematic characters. The story was the Vongola’s fight against the Varia to win the Guardian rings. The show started with the arrival of Basil pursued by Squalo, and ended with the Yamamoto / Squalo fight. The rest of the story will be told in the second part.

If some of the actors did not really catch my eye, the acting itself was not bad at all. I knew the story so it was pretty easy to follow, even in Japanese. The choreography of the fighting was really awesome (hello Gokudera VS Belphegor), I kind of liked how they managed the last will flames. Long story short, the two hours went in a blink.

Before the show, I had mixed feelings about the actor playing Dino. First because I had never heard of him. Second, well, Dino. Believe it or not, I came out of the theater with a good old little crush for Takeshi James Yamada. I even bought his photoset.

Sans titre

It was a really good time for me. I loved the show, I loved the place, I loved how I felt watching the actors play my favorite characters (and I really can’t wait to go back).

To find out more about the show, there is the official website and the Twitter account where they post a lot of photos.

Fin du Défi des 100 Jours

Aujourd’hui marque la fin de mon Défi des 100 jours pour « trouver sa mission de vie et se réaliser pleinement ».

dav

J’ai relu chaque page de ce défi pour voir le chemin parcouru. J’ai vu mes progrès, mes efforts, et mes échecs. Il y a certains exercices que je n’ai pas voulu ou pas pu faire. Tout était intéressant à apprendre même si parfois, je n’ai pas forcément adhéré. J’ai aussi versé quelques larmes en refaisant le chemin à l’envers. Mais je suis fière de moi. Il y a trois mois, je savais que j’avais besoin de ce défi. Aujourd’hui, je comprends pourquoi.

Mes intentions de départ n’ont pas changé et je suis allée au bout. J’ai préparé mon voyage au Japon de manière de plus en plus sereine et je suis prête à partir. J’ai repris un vrai rythme d’écriture avec un total de 30K mots pour mon prochain manuscrit et une deadline à fin août. J’ai recommencé à faire attention à ma spiritualité et à partager avec des gens. Quant à ma mission de vie, elle est véritablement en train de se dessiner.

Le plus dur pour moi est de savoir par où/quoi commencer. J’ai envie de faire plein de choses et je ne sais pas par quel bout les prendre. Donc à mon retour de Tokyo, ce sera le temps pour le changement. 🙂