[J’ai testé] L’oracle White Fox de Zedoras

Après avoir manqué la campagne de financement puis oublié à peu près tous les jours de commander, j’ai finalement pu acquérir le White Fox Oracle de Zedoras à l’occasion de mon anniversaire.

Sabine Cazassus est une illustratrice que je suis depuis de nombreuses années (je lisais son premier blog :p) et j’adore sa façon de croquer les personnages, les idées, bref, j’aime sa façon de dessiner. Alors son premier oracle, il me le fallait !

En plein confinement, j’ai donc reçu mon précieux que j’ai dû laisser de côté pendant presque deux semaines puisque c’était un cadeau d’anniversaire. Dur. Mais le 8 mai, je l’ai déballé.

WhiteFox1

Il faut savoir que j’ai profité d’une offre de Zedoras qui vendait moins cher certaines boîtes un peu abîmées. Moi ça ne me dérange pas tant que les cartes sont en état. 😀

dav

Dans la boîte, il y a 50 cartes et un livret. J’ai commencé par ce dernier pour m’imprégner un peu de chaque carte. Alors, avantage pour certains, handicap pour d’autres, il y a deux ou trois mots-clés par carte. Ce n’est pas grand-chose mais c’est le but de ce jeu : faire fonctionner son intuition et son imaginaire. Le livret aide à mettre sur la voie mais si une carte vous dit autre chose, et bien suivez votre instinct !

dav

C’est le point fort de ce jeu, en plus de sa petite taille qui permet de le transporter partout : c’est très épuré et malgré cela c’est très coloré, très « vivant ».

dav

Moi je l’adore ! Particulièrement la carte de l’Ourse qui me rappelle ma grand-mère.

WhiteFox5

Vous trouverez plus d’informations sur le White Fox Oracle par ici et vous pouvez passer commander ici. 😉

[Petits bonheurs] Pendant le confinement

Après avoir passé les quatre premières semaines à vouloir me défenestrer et les quatre suivantes à vouloir brûler ma maison, je profite de ces quelques jours de déconfinement pour faire la liste des choses positives arrivées dernièrement (car malgré tout, il y en a) :

IMG_20200331_102427_resized_20200514_122937174

  • J’ai trié mes fringues et rangé mon placard, Marie Kondo style.
  • J’ai corrigé tout mon dernier manuscrit.

IMG_20200328_123433_resized_20200514_122936718

  • J’ai fait des gratins.

IMG_20200328_162107_resized_20200514_122936919

  • Et des crumbles pomme-fraise.
  • J’ai perdu du poids malgré ça.

IMG_20200505_142242_resized_20200514_122938347

  • Hachiko a eu 1 an.
  • J’ai fait mon premier live sur Instagram.

IMG_20200416_104750_resized_20200514_122937607

  • On a fait les commères dans le jardin.
  • J’ai envoyé un mail à mon crush de confinement.

IMG_20200501_115250_resized_20200514_122938086

  • J’ai trouvé un coin à muguet lors d’une balade, et une petite fille m’en a apporté.
  • Le service de livraison d’ouvrages de la bib qui a plutôt bien fonctionné.

IMG_20200508_102910_resized_20200514_122938545

  • J’ai eu 34 ans.
  • J’ai mis une deadline à mon poste à la bib et fait les démarches pour une formation.

dav

  • Je me suis fait un cadeau d’anniversaire.

dav

  • Mes parents ont pu m’en faire parvenir un. (Oracle de Zedoras.)
  • J’ai regardé After Life et eu un énorme coup de cœur pour cette série.
  • Relire pour la 22e fois Dune.
  • Des messages d’anniversaire de la part des enfants de l’école.

J’ai survécu ! \o/

[J’ai vu] After Life, de et avec Ricky Gervais

4106093

Synopsis : Tony avait une vie parfaite, mais lorsque sa femme Lisa meurt des suites d’un cancer, Tony change. Après avoir envisagé de se suicider, il décide plutôt de vivre assez longtemps pour punir le monde entier.

Spoiler alert : gros coup de cœur pour cette série.

J’ai beau chercher, je ne trouve rien à jeter. J’ai regardé les deux saisons en une semaine, j’ai pleuré presque à chaque épisode et ri au moins autant. Le ton est très juste, je dis que j’ai beaucoup pleuré mais ce n’était pas larmoyant à l’excès, tout était dans la retenue. Ricky Gervais livre une prestation admirable, il est drôle et émouvant. Tous les autres personnages sont également extrêmement bien joués, réalistes.

Cette série traite donc du deuil. Tony a perdu sa femme et en veut au monde entier, il est en colère, dépressif, triste, il n’accepte pas que des gens vivent et pas Lisa. Il aimerait se suicider mais il doit s’occuper de leur chienne. J’aimerais souligner ici la qualité des plans avec l’animal. TOUTES les scènes sont magnifiques. Il n’y a pas de dialogue, tout se joue dans les positions, les gestes, les regards. J’ai trouvé ça incroyablement bien réalisé.

Tony va ensuite prendre conscience, à travers ses relations avec ses proches, qu’il peut profiter de sa courte vie pour égayer celle des autres. Et là encore on est sur un jeu de deuil assez bien traité, la balance entre vouloir tout lâcher et le savoir de l’éphémérité de l’existence. Ricky Gervais le joue très bien quand il raconte des moments de sa vie avec Lisa, des larmes plein les yeux et avec le sourire.

Que dire de plus ? Cette série est belle, et je vous conseille vraiment de la regarder. 😉

Bilan d’avril (grumphf)

Avril2020

Ouais. Le point positif, vous me direz, c’est que le mois d’avril est terminé.

Point écriture :
* Suite au live fait sur le compte Instagram du Chat Noir, j’ai été frappée par la motivation et j’ai corrigé la totalité de mon dernier manuscrit. Ça a pris une semaine entière, et puis pouf, motivation dans les toilettes.
Ce qui est bête parce qu’il ne me reste plus que de la création : j’ai changé la fin de l’histoire, alors j’ai les deux dernières scènes à écrire. Autant les corrections ont coulé tranquillou, je ne réussis pas du tout à créer. C’est dur.

Point lecture :
* Pas bien folichon de ce côté-là, j’ai finalement pu lire pas mal de romans et BD mais globalement mes lectures me sont passées au-dessus.
Sauf le roman de Øystein Stene, « Zombie Nostalgie », qui m’a beaucoup plu ! Comme j’ai un peu tout lu ce qui se fait en zombie, c’est compliqué de trouver une lecture bonne et/ou originale. Là, c’était les deux.
Mais le roman suivant a traîné en longueur parce que je ne rentrais pas dedans. Donc plutôt que de passer à côté de romans qui doivent certainement être très bons, je me replonge dans « Dune » pour ma lecture annuelle du roman (on en est donc à la 24e relecture ^^).

Point professionnel :
* Pas de chômage partiel pour moi puisque j’ai assuré toutes mes heures (pan dans les dents de ceux qui pensent que bibliothécaire c’est n’être payé qu’à scanner des bouquins), et nous avons proposé un service de livraison toutes les semaines. Là on est sur le questionnement de la ré-ouverture au public en mai.
* J’ai fait le point sur ma vie, et j’ai envoyé ma candidature à un poste qui me faisait envie… et qui n’a rien à voir avec la bibliothèque. Ça ne donnera sûrement rien (pas d’expérience dans le domaine et plein de gens positionnés dessus) mais j’ai compris qu’il fallait que je bouge de mon train-train de vieille personne, donc j’ai aussi fait des demandes de formation.

Point animaux :
* Hachiko en a assez de jouer à la balle dans le jardin, il a mis sa tête entre deux tiges du portail et il l’a lâchée. La route est en pente, le temps que je sorte, elle avait disparu. Adieu chère balle.

Point divers :
* J’en ai maaaaaaaaaarre.

 

Et en mai, qu’est-ce qu’on fait ?

Bah je fête mes 34 ans. Et j’essaie d’écrire ces deux dernières scènes.
Et on survit.