[J’ai testé] La robe pour Pullip

IMG_0540a

Lorsque j’ai décidé d’incarner Evangeline en Pullip, j’ai annoncé dans le même temps que j’allais lui confectionner une robe dans le style que l’héroïne du roman affectionne. Vu qu’il me restait du tissu de mes renards, c’était l’occasion de me mettre à la couture.

Voilà le tuto que j’ai suivi : http://www.pullippassion.com/t10848-tuto-robe-dos-nu

Très simple, facile à suivre car très bien expliqué, même pour les débutantes comme moi. 🙂

Je vais en confectionner une seconde dans une autre couleur, mais avec quelques petites modifs : j’ai tellement galéré avec le ruban et la pression (merci maman de m’avoir filé un coup de main ^_^) que pour la prochaine, je plaquerai le bouton sur le devant de la robe, et j’utiliserai le ruban pour faire un nœud derrière.

D’ailleurs, les bretelles ne sont pas identiques au tuto : pareil, j’en avais marre de coudre, alors hop, un nœud sur la nuque. 😀

Mais bon, dans l’ensemble, je suis assez fière de moi, et je vais ptêtre bien m’acheter une machine à coudre… ^_~

[Pullip] Sailor Moon

Avant un (très) long article sur le sujet, voici un article sur le pourquoi je suis retombée dedans.

La semaine dernière, j’ai vu passer sur Facebook une photo qui a fait palpiter mon faible petit cœur. Celle-ci :

ob_53743a_p143-tantai-w-01

Et qui avait posté cette photo ? Le Salon des Capricieuses, la première boutique lyonnaise spécialisée dans les poupées (BJD, Pullip, etc…). Je suis leur page depuis les débuts du projet, à l’époque j’étais déjà un peu éloignée de cette passion, puis au fil des mois, l’intérêt s’est émoussé et j’ai donc suivi leurs avancées de très loin.

Je suis donc allée regarder de plus près la collaboration entre Pullip et Naoko Takeuchi, à l’occasion du 20e anniversaire de la série Sailor Moon (déjà), et voilà voilà, Sailor Moon était déjà sortie, et était disponible au Salon des Capricieuses.

Du coup, je décide d’aller faire un tour le week-end dernier à la boutique, pour voir de mes propres yeux la bête. Je connais bien les BJD, mais je n’avais encore jamais vu « en vrai » de Pullip. Après une longue marche et de très hauts escaliers (la boutique est près de Croix Rousse), je découvris enfin un petit magasin trop mignon, et surtout, celle qui allait venir avec moi.

Bien sûr, pour la forme, j’ai hésité. Une Pullip comme celle-ci, je ne pouvais pas la customiser, et elle allait rester telle quelle. Et puis, bon, est-ce que vraiment, j’avais envie de retourner dans ce hobby ?

Eh bah oui. \o/

Le Salon des Capricieuses
18 rue Bodin
69001 Lyon

http://lesalondescapricieuses.com/