Dimanche sous la pluie

IMG_20180208_185039_resized_20180211_065117264

Non que ça m’ait beaucoup impactée, j’ai passé le week-end sous la couette à me battre contre la fièvre. Ça faisait une éternité que je n’avais pas été aussi malade. Heureusement, j’ai réussi à tenir ma semaine avec les scolaires avant de m’effondrer complètement. Comme quoi, tout est psychologique.

Il y a aussi le fait que je suis en train d’écrire un nouveau chapitre de ma vie, sur lequel je travaille avec ardeur, et comme dans la vie il y a toujours des imprévus, j’ai dû le mettre en pause pendant quelques jours. Plus de pression, juste un gros laisser-aller mêlé de tristesse, et boum, fièvre.

Au moins, je ne me suis pas demandée ce que j’allais pouvoir faire ce week-end. ^_^

Publicités

Nouveau Défi des 100 jours

Blog0102c

J’ai commencé mercredi dernier un nouveau Défi des 100 jours, et aujourd’hui, 5e jour, l’exercice est de faire le bilan de cette première semaine. Alors allons-y.

Je comptais refaire le Défi de « la Magie au quotidien » qui m’avait beaucoup plu à l’époque, puis je suis allée faire les courses, et j’ai vu « Une Vie extraordinaire », et je me suis dit que ce serait une bonne chose d’ancrer un peu tout ça étant donné que je trouve déjà ma vie extra. Parce que mine de rien, ce sont des efforts quotidiens pour avoir une vie à la hauteur de ses attentes. Toujours voir le positif, voir la Magie partout, ne pas se laisser miner par des remarques ou des choses qui n’avancent pas, c’est une attention de tous les instants. Alors un peu d’aide à rester motivée ne peut pas faire de mal.

Ce cahier d’exercices se présente à peu près de la même façon que les autres, avec une citation, trois activités à choisir dans une liste pour la journée (faire du sport, méditer, visualiser un rêve, bloguer, etc.), un exercice à réaliser (faire un tableau de vision, lister ses intentions, etc.), et une page bilan pour la journée effectuée. Il y aussi un espace pour écrire son intention du jour et ce que notre intuition nous murmure sur les heures à venir.

La première semaine pose les bases du cahier. C’est cinq jours de « préparation ». Il faut lister ses intentions pour les 100 jours, intentions qui peuvent changer en cours de route. C’est vraiment un aspect important du défi. Je m’en suis rendue compte avec le cahier de « la Magie au quotidien », mettre une intention claire sur un objectif, sur une rencontre, un rendez-vous, un projet, ça permet d’ouvrir en grand la porte de nos possibilités.

Mon bilan de ces 5 premiers jours est assez positif : j’ai des intentions claires qui vont me permettre de chasser mes doutes et mon manque de confiance, j’ai commencé un journal pour suivre le défi, et j’ai même accroché un tableau de vision sur mon mur. Je pense être prête à entrer dans le vif du sujet.

Le cahier coûte 23€, ça peut paraître une somme importante mais il les vaut largement. Déjà parce que le bébé fait plus de 400 pages, et c’est 400 pages vraiment inspirantes pour ceux/celles qui souhaitent changer leur vision de la vie. Il y en a plusieurs selon ce que vous cherchez, pour changer son rapport à l’argent ou pour apprendre à manger sainement par exemple. On trouve aussi des cartes à tirer chaque jour, je n’en ai pas encore mais ça m’intéresse aussi pour plus tard. Enfin bref, il y a largement de quoi satisfaire à peu près tous ceux qui désirent des changements.

Laissez-vous tenter. 🙂

Provoquez la chance en 2018 !

Je-crois-beaucoup-en-la-chance-et-je-constate-que-plus-je-travaille-plus-la-chance-me-sourit-Thomas-Jefferson

Cette première semaine de janvier s’achève, avec plein de petits bonheurs et de courses dans tous les sens pour mener à bien des projets imminents. Je commence l’année sur les rotules mais je ne changerais ça pour rien au monde.

Janvier 2018, c’est un mois de gros chantiers dans ma vie personnelle, de préparations d’animations de toutes sortes pour la bibliothèque et surtout, c’est le dernier mois avant LA parution que j’attends depuis si longtemps et qui me fait papillonner le ventre d’angoisse et d’impatience.

Mais le mois de janvier, c’est aussi le mois des traditionnels vœux de nouvel an alors je ne déroge pas à la règle.

Que puis-je vous souhaiter pour cette nouvelle année ?

  • De croire en vous.
  • De ne pas vous laisser miner par le négatif même si c’est dur (faîtes une jarre à bonheurs !).
  • De provoquer la chance, parce que plus vous travaillerez à créer des opportunités, plus il y en aura.
  • De provoquer le bonheur, aussi. Il m’arrive toujours tout plein de belles choses quand je me force à être heureuse, essayez.
  • De vous laisser aller à la déprime de temps en temps, parce qu’on ne peut pas toujours être au top du top, et parfois, se laisser couler dans la tristesse et la résignation peut faire du bien (sans que ça dure trop longtemps!).

Et parce qu’il faut toujours penser à soi en cette période de renouveau :

Que puis-je me souhaiter pour cette nouvelle année ?

  • D’écrire plus qu’en 2017, d’être inspirée à créer et de partager ce que je fais.
  • De promouvoir à mon échelle la littérature et d’animer ma bibliothèque en donnant envie aux habitants de la ville de venir voir ce qu’on y fait.
  • De suivre mon instinct lorsqu’il me pousse à quelque chose.

Le plus important dans tout ça, c’est de vivre le jour comme s’il était le dernier pour ne rien regretter, à la fin. Memento mori.

Think in magic

IMG_20171210_092411_resized_20171210_100523845

Je trouve ce mois de décembre abominablement long. Peut-être parce que j’ai déjà fait le bilan de l’année, alors pour moi, il est presque en trop.

J’ai pourtant un calendrier de l’Avent perso qui est plutôt chouette et qui me fait passer de bons moments avec moi-même. J’ai trouvé important de terminer l’année comme ça, après 2017 où j’ai grandi spirituellement, que ce soit grâce à mon travail sur la Mort, mon Défi des 100 Jours, ou même ma jarre à bonheurs couplée aux articles du jeudi. Chaque jour, j’ai un « truc » à faire pour moi (prendre un bain, écouter une musique de Noël, faire un gâteau, etc.), et je me suis inspirée des 40 Jours de Gratitude de Lilith (Instagram) : chaque matin, j’ai une question à laquelle je dois répondre (aujourd’hui, par exemple, c’était de noter mes trois objectifs du moment) et lorsque la journée s’achève, j’inscris sur mon cahier deux choses pour lesquelles je suis reconnaissante.

Dans le cadre de ce calendrier perso, je me suis payée jeudi dernier 1h30 de SPA, avec hammam, gommage et massage relaxant. C’était le bien absolu. Si j’étais riche, j’irais toutes les semaines. J’étais vraiment détendue après ça, ma tête était reposée et je me sentais plus légère. C’est là que je me suis rendue compte que j’avais l’esprit bien trop encombré ces derniers temps. D’avoir ainsi relâché la pression, j’ai passé la soirée et une partie de la nuit à pleurer en pensant à ma grand-mère. Juste parce qu’écouter « Si t’étais là » de Louane (pourtant entendue vingt-cinq fois auparavant) a ouvert les vannes. Quand on pense que ça y est, on a réussi à passer à autre chose, que le temps a atténué la peine, c’est là que non, en fait. Cela dit, je pleure moins souvent qu’avant.

Vendredi matin, j’avais le moral dans les chaussettes et les yeux gonflés. Additionnés au manque de sommeil, je n’étais pas prête à affronter la journée dans de bonnes conditions. Et pourtant. Une bénévole de la bibliothèque m’a apporté du chocolat aux noisettes, et ça allait déjà mieux. Surtout, j’ai enfin eu l’occasion de visiter mon prochain appartement, et je suis tellement contente de sa disposition que pouf, envolée la tristesse. L’appartement est plus grand que celui où je vis en ce moment, il y a deux chambres (je vais pouvoir me faire un vrai bureau), un petit jardin, et il est juste situé au top du top. Ne reste plus qu’à faire de la peinture et je pourrai emménager.

Décembre est long, et je ne m’ennuie même pas. J’ai plein de choses géniales à faire au boulot, je lance ma première animation en solo samedi prochain avec un Apéro BD, c’est cool. J’ai écrit mes cartes de vœux, j’ai fait mon sapin avec plein de décorations de renards. J’ai même terminé mes cadeaux de Noël. Mais je n’ai pas encore regardé Love Actually (c’est ma case du calendrier de demain, vivement!). Je crois qu’il y a sur ma liste une séance de ciné, c’est vrai que je voulais aller voir « Coco », mais je trouve triste de faire ça toute seule. Bon, seule ou non, j’irai pour Star Wars.

Décembre est beaucoup trop long. Sûrement parce que j’ai des décisions perso à prendre d’ici la fin du mois, et on sait qu’il ne faut pas me donner trop de temps pour faire un choix. #TeamImpulsivité

Last but not least, je pars le 30 décembre passer le réveillon chez une amie que je n’ai pas vue depuis trop longtemps. L’occasion de m’amuser avec sa petiote, fan de Vaiana. Je veux célébrer le début de 2018 rien qu’avec des gens qui ont vraiment envie de ma compagnie (et moi de la leur). J’ai un peu trop souvent l’impression de devoir batailler pour ça en ce moment, c’est usant et ça me donne le sentiment d’être plus proche d’un paillasson que d’une vraie personne. Donc en 2018, je claque la porte à cette impression.

Et bien sûr, je continue à penser magie, ça rend la vie beaucoup plus belle et facile.