Prochains événements littéraires

Je vous donne rendez-vous les :

26/27 mai aux Imaginales (Epinal)
23 juin à Trollune (Lyon)
7/8 juillet à la Japan Expo (Paris)

L’occasion de discuter Mort et Deuil avec Pandémonium (mais je parle aussi de zombies si vous voulez ^^).

Publicités

NaNoFail

Sans trop de surprise, je n’atteindrai pas les 20000 mots fixés au début du challenge. J’ai bien commencé, j’ai pris du retard que j’ai finalement rattrapé, j’ai terminé la nouvelle que je voulais écrire pour le public jeunesse et je me suis arrêtée là.

J’aurais pu continuer avec mes guerriers de porcelaine, l’idée est toujours plus ou moins là. J’ai aussi une commande à honorer que je remets à plus tard.

Même si je n’ai pas réussi mon challenge, je suis déjà contente d’avoir écrit une nouvelle. Terminer un projet, même court, ça fait du bien au moral. ^_^

Peut-être que je vais prendre un petit coup de motivation aujourd’hui que je suis de très mauvaise humeur, histoire d’au moins atteindre les 10 000 mots… ? On verra ça. En attendant, ma nouvelle est en bêta-lecture et quand elle reviendra, selon l’avis, je me lancerai en quête d’un éditeur. 🙂

Point Camp NaNo

Camp-2018-Writer-Profile-Photo

Après un week-end passé à Grésimaginaire pendant lequel je n’ai pas eu l’énergie de continuer mon Camp NaNo, je rattrape tout doucement mon retard.

Entre hier et aujourd’hui, j’ai aligné près de 2000 mots. Ma nouvelle fait donc un peu plus de 6000 mots maintenant. Etant limitée à 40k signes, ça va faire short pour la terminer correctement… Mais bon, comme pour tout, j’élaguerai !

Je suis assez contente de cette petite nouvelle jeunesse, avec une bibliothécaire/sorcière/zombie (oui, tout en même temps), des insectes et des enfants curieux. Le scénario se déroule assez bien sans surprise (sans surprise pour moi, je veux dire, j’ai l’habitude que l’inspiration fracasse la porte pendant l’écriture, là je tiens bien ce que j’avais prévu), et la nouvelle fait même un pont avec une histoire écrite il y a quelques années qu’il fallait que je reprenne. J’espère que tout va bien marcher comme je le veux avec cette série.

Une fois cette nouvelle terminée, je ne sais pas si j’attaque directement celle qu’on m’a commandée pour une anthologie (qui a entre-temps changé d’éditeur ^^) ou si je m’attelle à mes guerriers de porcelaine… voire à une histoire de fantasy. Choix cornélien.

Sinon, pour rester dans les nouvelles de nouvelles (haha), j’ai eu l’accord pour en publier une que j’aime particulièrement beaucoup dans un format que je trouve très cool. Je vous tiens au jus mais si ça se fait vraiment, ça sera vraiment de la balle. 🙂

Rendez-vous manqué

citation-edna-o-brien-14300

J’ai manqué le salon du livre de Paris. Et j’étais bien dégoûtée de faire faux-bond à ceux qui auraient souhaité une griffouille sur Pandémonium (ou juste m’offrir un café, pour ce que j’en sais). J’accumule une telle fatigue que la moindre chtouille qui passe, elle est pour moi. Comme je vois les enfants de l’école une semaine sur deux, c’est presque un week-end sur deux que je suis malade. Joie. Heureusement que je les aime, sinon je pourrais les maudire sur cinq ou six générations.

Déjà que j’ai l’impression de passer à côté de la promo de mon dernier bouquin, voilà qu’en plus je rate les gros salons importants. Hela essaie sûrement de me faire passer un message. (Mais lequel ? Peut-être qu’il faudrait que je me bouge les miches pour organiser des dédicaces dans le coin ? Oui.)

Enfin, c’est la vie. Je me rattraperai à Grésimaginaire le mois prochain, sauf nouveau cadeau des petits.

Lecteurs de Pandémonium, dîtes ce que vous en avez pensé ! Laissez des commentaires à droite et à gauche, vu que l’autrice n’en glande pas une pour sa promo ! Propagez la bonne parole du mouvement Death Positive, faîtes-vous enterrer sans produit chimique, parlez de la Mort, parlez de Hela aussi, Elle vous le rendra. 😉

(Au départ, j’avais prévu d’écrire un article en lien avec l’image. Mais que dire de plus ?)