#20thingsIwantfor2018 – Mes projets

Lors d’une virée à Cultura pour terminer mes cadeaux de Noël, j’ai trouvé un cahier plutôt sympathique. Je me suis dit qu’il serait parfait pour offrir. Pour offrir à moi-même. D’ordinaire, je mets environ six mois avant de me décider sur l’utilisation d’un carnet, mais cette fois-ci, j’ai su immédiatement ce que j’allais en faire.

IMG_20171210_092411_resized_20171210_100523845

Mon cahier de projets 2018 !

2017 a été une année pleine d’accomplissements aussi bien professionnellement que personnellement. J’avais d’ailleurs fait une liste ICI des choses que je voulais faire, et je dois dire que je m’en suis plutôt bien sortie. Sauf pour les chiens de traîneaux, encore une fois. Je me désespère. Sauf aussi pour le projet de littérature jeunesse, mais c’est en cours.

Une bonne année, donc, avec ses hauts et ses bas, mais je n’y changerais pas grand-chose. J’avais un peu de mal à imaginer ce que j’allais bien pouvoir faire en 2018 pour être à la hauteur de l’année précédente. Mais finalement, trouver des objectifs, ce n’est pas si compliqué.

Voici les #20thingsIwantfor2018 (liste non-exhaustive) (mes projets d’écriture feront l’objet de l’article de mardi prochain) :

#1 M’investir encore plus dans mon projet de cimetière vert et de démystification de la mort.
#2 Me remettre à jouer de la guitare sérieusement. Et même essayer la guitare électrique.
#3 Recommencer à parler portugais, me perfectionner en anglais.
#4 Décorer mon nouvel appartement et en faire un vrai « chez-moi ».
#5 Développer les animations et événements à la bibliothèque.
#6 Réussir à animer un Death Café.
#7 Faire du sport (parce que j’ai découvert qu’il y avait une salle dans la ville où je vais habiter \o/).
#8 Apprendre des choses nouvelles.
#9 Rester dans la gratitude.
#10 Faire un nouveau défi des 100 jours.
#11 Prendre des risques dans ma vie perso.
#12 Faire une petite fête dans mon nouveau lieu de vie.
#13 Globalement, être plus sociable (ça c’est le vrai défi).
#14 Profiter de tous les petits bonheurs que la vie place sur ma route.
#15 Me mettre à manger sainement.
#16 Me promener plus souvent avec mes chiens.
#17 Regarder plein de nouvelles séries.
#18 Méditer plus souvent qu’en 2017.
#19 Faire des choses folles.
#20 Faire cette satanée randonnée avec des chiens de traîneaux !

Et vous, vos projets pour 2018 ?

(Joyeux Noël !)

Publicités

Défi des 100 jours – La Magie au quotidien

Cela faisait un moment que j’entendais parler de ces « défis des 100 jours ». Le principe me plaisait beaucoup : 100 jours pour changer un aspect de notre vie grâce à des exercices pratiques et de la réflexion.

L’un de ces défis a particulièrement attiré mon attention :

IMG_20170827_110435_resized_20170827_123745450

« Vivre la Magie au quotidien » me parle beaucoup. Tellement que lors d’un passage à Decitre, j’ai acheté le cahier. C’est un gros pavé à spirales. Il est maniable, mais difficilement transportable. Moi je le laisse ouvert sur ma table et si je dois partir en week-end, je note sur un cahier les intentions du jour.

Aujourd’hui est le 23e jour de mon défi personnel. Normalement on doit faire un point à 25, mais c’est dimanche, alors je le fais maintenant.

Ça veut dire quoi, « vivre la Magie au quotidien » ? Tout ça :

IMG_20170827_110512_resized_20170827_123744841

C’est être dans la gratitude, voir les bons côtés d’une journée plutôt que le négatif, pardonner, écouter son intuition, s’écouter soi-même et écouter les autres, apprécier chaque instant, méditer, etc.

L’ouvrage est découpé en plusieurs parties. La première permet d’appréhender le travail qu’il faudra faire avec un exercice simple par jour. Exemple : vivez cette journée comme si c’était la dernière.

IMG_20170827_110537_resized_20170827_123744058

Ensuite, on aborde les premières phases de la transformation globale que l’on cherche.

IMG_20170827_110556_resized_20170827_123743478

J’en suis là. Et jusqu’à présent, je suis plutôt satisfaite du cahier. Même si la plupart des exercices sont des choses que j’effectue depuis un moment de part mon cheminement spirituel, il y a tout de même du bon à faire un rappel. C’est une forme de structure intéressante, 100 jours, c’est long, mais en même temps, c’est ce qu’il faut pour parvenir à atteindre les intentions de départ.

Je ne pense pas que ce cahier va révolutionner ma vie, mais comme je le disais, c’est parce que j’étais déjà dans cette démarche. Et puis je n’en suis qu’au quart, peut-être que le reste va effectivement bouleverser ma manière d’exister ! ^^

Si le principe vous intéresse, les 60 premières pages sont disponibles gratuitement ici.

Et nous, on en reparle dans 25 jours. 🙂

[J’ai fait] Passer une nuit dans une maison de Hobbit

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un lieu enchanteur pour lequel j’ai eu un véritable coup de cœur : le Domaine de la Pierre Ronde, près de Saulieu, en Bourgogne.

J’y avais déjà passé une nuit en mars dans une yourte, mais entre l’arrivée tardive et le mauvais temps, je n’avais pas tellement pu profiter des lieux. Retour en août pour réparer tout ça et cette fois-ci, plonger en Terre du Milieu !

Je n’ai pas pris de photo de la maison de Hobbit, parce que je trouve que c’est beaucoup plus sympa de découvrir l’endroit de ses propres yeux plutôt que d’imaginer avec les photos des autres. Ce n’est que mon avis, si vous voulez voir ce que ça donne, vous pouvez aller sur le site internet. 😉

Pour ma part, j’ai préféré la yourte. La maison de Hobbit est magnifique, mais elle donne une impression de musée et j’ai eu du mal à rester dedans. Par contre, j’y ai dormi comme un bébé ! Je testerai à nouveau avec moins de gens, peut-être que ça a joué. ^^

Le Domaine de la Pierre Ronde a les pieds dans l’eau, puisqu’il se trouve au bord du lac de Chamboux (l’un des 6 grands lacs du Parc du Morvan).

IMG_20170806_144353_resized_20170813_060221231

La baignade est autorisée mais pas surveillée, et on peut pique-niquer/se détendre/méditer au bord de l’eau. ♥

IMG_20170806_144356_resized_20170813_060223852

Situé à St Martin de Mer (5 minutes de Saulieu), le Domaine offre 25 hectares de terres boisées avec yourtes, tipis, maisons de Hobbit et tentes Inuit. Dès l’arrivée, le charme opère.

IMG_20170806_143859_resized_20170813_060223142

On y rencontre des arbres rigolos.

IMG_20170806_193640_resized_20170813_060222508

Des arbres qui respirent l’Amour.

IMG_20170806_193249_resized_20170813_060221855

Et des petits Dieux.

IMG_20170806_195023_resized_20170813_060220419

À savoir qu’aucun des hébergements n’est pourvu de sanitaires (mais la maison de Hobbit a une baignoire :p), les toilettes, douches et éviers se trouvent près de l’accueil dans un bloc chauffé. Il est possible de faire des feux sur les endroits prévus. Prévoyez des bons gros steaks pour les barbecues ! ^^

Pour finir, l’accueil des propriétaires est à la hauteur du lieu. Ce sont des gens charmants, souriants, qui donnent envie de revenir. D’ailleurs, j’y retourne l’an prochain ! ^_~

Pour plus d’informations, le site internet vous raconte tout ce qu’il y a à savoir : ici.

[J’ai testé] L’Oracle des Reflets

Cela fait maintenant presque deux ans que je l’utilise régulièrement, et depuis au moins aussi longtemps, je me suis promis d’en parler sur le blog. Aujourd’hui, c’est donc un article spécial sur le projet tout en douceur de Célia Melesville : l’Oracle des Reflets.

Qui est Célia ? C’est une artiste, autrice, thérapeute et cartomancienne. Vous pouvez en savoir plus sur son site internet, où elle parle d’elle beaucoup mieux que je ne saurais le faire.

IMG_2912

J’ai découvert son projet d’oracles il y a deux ans, alors qu’elle travaillait encore dessus. J’ai tout de suite été séduite par la technique utilisée : Célia trempait des feuilles dans un mélange de brou de noix et d’eau et s’inspirait des taches qui apparaissaient pour réaliser des illustrations. Est alors né un jeu de 57 cartes toutes plus magnifiques les unes que les autres. (Plus d’infos par là.)

IMG_2915

Le papier est vraiment de bonne qualité, la tranche est dorée, les cartes se manipulent bien et ne s’abîment pas facilement. Le coffret est un bel objet solide.

IMG_2913

J’ai reçu mon jeu autour de Noël 2015, et depuis, je l’utilise à toutes les sauces. Le petit livret fourni dans le coffret permet de décoder la signification de chaque carte, tout en laissant la place à sa propre interprétation. À force de les tirer, les cartes deviennent « nôtres » et parlent différemment du livret si on sait les écouter.

Elles m’accompagnent dans mes besoins de réflexion, quand une situation me semble bloquée et que je dois prendre un peu de recul pour l’embrasser dans sa totalité. Et chaque lundi matin, j’aime tirer trois cartes qui me donnent le ton de la semaine à venir.

IMG_2914

C’est le jeu que j’utilise le plus souvent, parce qu’il a une énergie propre et n’est pas inscrit dans telle ou telle tradition. Je l’ai vraiment adopté, et je suis ravie d’avoir fait cette acquisition. Tellement que je me demande si je ne vais pas aussi adopter le tarot Lenormand de Célia… 😉

Le site de l’Oracle.
La boutique de Célia.