Hachiko, passion éducation

Depuis le mois de juillet 2019, j’ai un petit nouveau à la maison. Et quand je dis petit, c’est un mensonge.

Habituée à la race des Shetlands depuis mes 6 ans (eh ouais…), je savais bien qu’il allait falloir changer mes habitudes avec un chien pesant au bas mot cinq fois plus. J’allais avoir du boulot. C’est pour cela que dès son arrivée, bébé Hachiko a fait l’école du chiot. (Je n’en suis pas certaine mais il me semble avoir fait un article dessus… dans le doute : nous avons été très contents d’aller à l’Isle aux Chiens, à Trept).

Mais l’école du chiot, ça ne dure que jusqu’aux 6 mois des bébés. Alors oui, nous avions les bases. De bonnes bases. Mais hop, 7 mois, adolescence !

Hachiko est un chien qui a besoin de se dépenser quotidiennement, et on ne parle pas de courir dans le jardin, hein. Sauf que très rapidement, les balades sont devenues un enfer. Je le promenais en longe pour qu’il puisse courir et parce que j’avais peur de le lâcher, mais imaginez vingt-cinq kilos lancés sur dix mètres… et paf mon épaule. Après deux séances chez l’ostéopathe pour tout remettre en place, j’ai fait appel à une éducatrice recommandée par ma sœur. (Pourquoi ne pas être retournée à l’Isle aux Chiens, vous demandez-vous ? Eh bien parce que l’éducatrice a été recommandée par ma sœur, justement. ^^ Et moi j’aime bien tester plein de choses. Bref.)

Sans titre

Églantine est donc venue à la maison pour faire un bilan comportemental. J’avais deux soucis à régler : la marche en laisse et la destruction (mon pauvre canapé T_T). Pendant une bonne demi-heure, Églantine a posé des questions sur notre façon de vivre, sur le comportement du chien, etc. Puis promenade pour voir la bête en action.

Hachiko a montré tout son potentiel de furie, mais aussi sa capacité à comprendre presque immédiatement ce qu’on lui demandait. Je savais déjà qu’il était beaucoup plus intelligent que tous les autres animaux ayant traversé ma vie, mais figurez-vous qu’Églantine a réussi à le faire marcher au pied tout de suite ! Satanée bestiole. X)

J’ai surtout reçu beaucoup de conseils à mettre en application, et croyez-le ou non, j’ai revu Églantine trois semaines plus tard pour une seconde et DERNIÈRE séance. Hachiko avait fait des progrès tellement fulgurants que je n’ai plus besoin de cours d’éducation. \o/

Aujourd’hui, je peux sortir avec lui sans problème, nous avons abandonné la longe, il ne tire plus comme un malade sur sa laisse et revient quand il est détaché. Et c’est un plaisir d’aller nous balader pendant une heure, tous les jours, qu’il fasse beau ou qu’il pleuve.

Je n’avais jamais ressenti le besoin d’avoir de l’aide pour apprendre à gérer mes chiens jusqu’à présent (le premier qui me dit qu’il faudrait rééduquer Jazzy… a raison), mais clairement, c’est un bonheur d’entendre quelqu’un dont c’est le métier te donner des conseils avisés et absolument pas culpabilisants. Tu as un souci avec ton chien, plutôt que de laisser la situation s’envenimer, appelle un éducateur ! Ça fait autant de bien au maître qu’au chien. Et les « t’aurais pu y penser avant de prendre un grand chien… », chose incroyable, il arrive aussi que des petits gabarits aient des soucis de comportement. Je sais, c’est dingue.

Bref, si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à faire appel à Sweet Dog ! 🙂 Plus d’infos sur son site ICI.

79345447_112208536938588_6759968813812285440_o

[J’ai testé] La marque Biofood + Code promo

Il y a quelques semaines, j’ai postulé pour tester quelques produits de la marque Biofood avec Hachiko. La mort de Ghost m’a fait prendre conscience de toutes les cochonneries qu’on donne à nos animaux sans faire attention, et aujourd’hui, je suis un peu une stressée de la vie concernant les compositions des aliments et friandises.

Biofood est une marque qui se dit « Produits 100 % naturels pour chiens et chats, basés sur le «respect des animaux, des personnes et de l’environnement». ». Ce qui est aussi très sympa sur leur site, c’est qu’on peut avoir des conseils personnalisés selon notre animal. Il suffit de répondre à quelques questions et on nous oriente sous 48h.

Hachiko a donc été choisi parmi beaucoup d’autres pour tester 3 produits, produits que j’ai découverts à l’ouverture du carton.

Biofood1

Déjà, l’emballage est soigné, il est arrivé en bon état et avec Mondial Relay.

Biofood2

J’ai donc reçu l’huile de saumon, des friandises à la canneberge (ou cranberry, pour ceux qui comme moi ont du mal avec le mot français XD) et un os à mâcher.

Alors, les produits un par un :

Les biscuits canneberge : vous pouvez aller lire la description détaillée grâce au lien. Je les utilise de temps en temps en guise de friandises pour récompenser les bonnes actions d’Hachiko, mais ils sont classés en compléments alimentaires. Ils sont super appétents, ils sentent bon, et ils vont être un super allié quand Hachiko va changer de croquettes (je vous en parle bientôt).

L’huile de saumon : c’était un complément alimentaire que je voulais essayer depuis un moment, et j’ai été ravie de le découvrir dans le carton. Hachiko est un grand chien à la croissance rapide, les croquettes lui apportent tout juste ce dont il a besoin en matières grasses (il maigrit s’il y en a moins) et les articulations sont mises à rude épreuve pendant les premiers mois de sa vie. Du coup, l’huile de saumon, avec ses acides gras oméga-3 et 6, est niquel.

Et enfin, l’os noué à mâcher : la seule chose qui me chagrine c’est qu’il vient d’Amérique du Sud, ça fait une trotte. Mais pour avoir testé plusieurs types d’os avec mon destructeur de monde, je suis très contente de la qualité. Hachiko en a mangé la moitié en quelques heures, je ne le lui donne que pour le retour au calme. Et il aime vraiment :

Biofood3

Je suis donc très satisfaite de ces tests de produits Biofood. Tellement satisfaite que j’ai un code promo pour vous qui vous donnera 10% de réduction sur votre commande !

Où acheter ? Sur la boutique en ligne Biofood.
Code promo : lilisatis10

N’hésitez pas à me faire des retours si vous achetez des produits ! ^_^

Hachiko, bébé chien anti-déprime

Depuis le mois de mars et la mort de Ghost, j’évolue sur un autre plan. Tout me semble beaucoup plus dur, je manque d’entrain, bref, sans entrer dans les détails, ce n’est pas la grande forme. C’est normal, Ghost était l’amour de ma vie.

Avant de partir au Japon, alors que j’étais vraiment au bout de tout, j’ai fait un rêve. Ghost avait réuni ses frères et sœurs de portée pour une grande fête, puis il m’a emmenée voir une portée de chiots tout noirs. L’idée de reprendre un chiot était déjà dans l’air mais je ne me pensais pas capable d’aimer un autre chien. Dans ce rêve, Ghost me disait clairement qu’il fallait que j’y aille.

Le lendemain, je suis tombée sur une annonce d’une famille qui donnait des chiots. Des chiots croisés groenendael x inconnu, tout noirs. J’ai écrit un message, on m’a répondu qu’il y avait beaucoup de monde sur le coup (forcément…), mais ok, on me réservait un mâle.

Alors en revenant de Tokyo, je suis allée chercher Hachiko.

Hachiko1

C’est la première fois que j’ai un chien « sympa ». Ghost était très réservé et il se fichait de tout ce qui arrivait autour de lui, Jazzy est une associable incurable. Hachiko, lui, est plein de vie et plein de bonne humeur.

Hachiko3

Il a deux mois et il est déjà plus haut que Jazzy. J’avoue que ça me fait un peu peur, parce que je peux le canaliser maintenant mais quand il pourra poser les pattes avant sur mes épaules… ^^’

Hachiko4

Alors nous allons à l’école du chiot pour apprendre les bases (il possède déjà le « assis » et le « couché », et a presque un bon rappel) et le sociabiliser avec d’autres chiens. Avec les humains, ça se passe bien. Je l’ai descendu à la bibliothèque pour la dernière animation de l’année scolaire, il est passé de l’un à l’autre sans problème.

Hachiko5

C’est un chiot qui a l’air d’avoir une vive intelligence, mais il est parfois tellement excité qu’aucun ordre ne l’atteint et je dois sévir.

Hachiko6

Je dois dire qu’avoir adopté ce chien me fait beaucoup de bien. Je ne parviens toujours pas à me faire à la mort de Ghost mais depuis l’arrivée d’Hachiko, je ne pleure plus trois fois par jour. Bon, c’est super fatiguant d’avoir un chiot. Entre l’éducation, les pipis à gérer et la première sortie chaque jour à 6h, c’est exténuant. Comme je suis en période d’écriture intensive, je n’ai même pas le temps de faire la sieste ! Alors on va dire que parfois, ça joue un peu sur l’humeur…

Hachiko7

Mais bon, j’ai embauché Hachiko comme attaché de presse, histoire qu’il paie ses croquettes ! ^_^