[J’ai testé] Les Fleurs de Bach

Récemment, Isatis, ma chatte de 6 ans, m’a fait la joie de se mettre à faire pipi partout dans la maison. Ça a commencé avec le tapis de bain, puis un mouchoir posé sur une table, le sol de la salle à manger. Lorsque j’ai enfilé un pantalon mouillé sur toute la longueur, j’ai pris un coup de chaud.

Ayant un phénomène quasiment impossible à mettre en cage et encore moins à manipuler (le regard de la vétérinaire quand j’ai dû la faire opérer m’a bien fait comprendre de ne plus jamais la ramener là-bas sauf en cas de blessure mortelle –et encore), je suis d’abord passée par la case pharmacie avant de contraindre le fauve à une visite chez le véto. Quand je dis « je », c’est ma mère qui s’est chargée d’aller me chercher un vermifuge ou n’importe quoi conseillé pour ce changement de comportement.

Quelle ne fut pas ma surprise quand au lieu d’un vermifuge, ma mère me tendit fièrement un flacon de Fleurs de Bach.

IMG_20190607_212722_319

J’en avais déjà entendu parler et je suivais il y a quelques années le blog d’une jeune fille qui soignait sa Sheltie malade avec ce genre de produits. Ça avait l’air de fonctionner pour elle mais j’étais tout de même restée dubitative. Selon la pharmacienne qui a donné le flacon à ma mère, Isatis souffrait peut-être de cette tristesse absolue liée à la mort de Ghost. Moi je suis au fond du trou, et je n’avais peur que pour Jazzy en pensant que la chatte, avec son caractère, était plus forte que nous. C’était sans compter qu’elle avait perdu l’être qu’elle considérait comme son père, sa mère, son meilleur copain et son unique source de câlins.

Deux sprays sur le pelage et deux dans la gamelle d’eau, j’ai tout de même tenté avec Isatis. Je ne sais pas si c’est un miracle ou une coïncidence, mais le lendemain, Isatis avait retrouvé le chemin de sa litière. Plus aucun pipi depuis, et c’était il y a un mois et demi. Pendant une bonne semaine, elle a eu droit à ses deux sprays quotidiens. Ensuite, j’ai un peu espacé (parce que ce n’est clairement pas sa passion dans la vie). Elle me fait même des câlins maintenant. Alors je ne pense pas que ça ait complètement effacé sa tristesse, mais en tout cas, elle est plus apaisée.

Comme ma mère a trouvé que ça fonctionnait bien sur les animaux, j’ai moi aussi eu droit à mon petit flacon de Fleurs.

IMG_20190626_083328_resized_20190626_085558129

Deux gouttes dans un verre d’eau trois ou quatre fois par jour, ça n’a aucun goût et c’est facile à prendre. Mais est-ce que ça allait marcher aussi bien que pour Isatis ? Je ne sais pas trop. C’est vrai que je pleure moins souvent et que la lourdeur dans ma poitrine est moins présente. C’est peut-être lié aux Fleurs de Bach, ou c’est psychologique, ou encore c’est parce que le temps passe. Qui sait ?

Je suis convaincue par les effets sur les animaux, un peu moins sur les humains, néanmoins, je suis tentée de continuer à tester et à découvrir.

Et vous, vous avez déjà utilisé les Fleurs de Bach ?

2 réflexions sur “[J’ai testé] Les Fleurs de Bach

Répondre à Olivier Saraja Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s