[À la découverte de] Lilith Tarot

Il y a quelques mois, Jack Parker lançait une newsletter spéciale « Modern Witches ». Dans l’un des numéros, nous faisions connaissance avec Lilith, une tarologue lyonnaise. J’ai beaucoup aimé son interview, alors je me suis mise à la suivre sur les réseaux sociaux.

Au fil des semaines, j’ai vraiment pu apprécier ses vidéos, photos et également sa propre newsletter. Si bien qu’en fin d’année dernière, je lui ai demandé un tirage. Incapable d’ouvrir les yeux et de réfléchir posément, Lilith a apporté un éclairage nouveau à une situation que je pensais bloquée.

Lilith n’a pas juste répondu à une interrogation de ma part. Elle m’a longuement questionné sur la situation afin d’en saisir toutes les subtilités. Son tirage m’a ensuite permis de me poser face à mes problèmes. J’aime beaucoup tirer les cartes pour moi, elles me permettent d’avoir un support de réflexion. Mais parfois, c’est très chouette d’avoir quelqu’un d’autre pour le faire. 🙂

Aujourd’hui, nous partons donc à la découverte de Lilith Tarot. Les liens vers ses différents RS sont à la fin de l’interview. N’hésitez pas à lui réserver un tirage, en direct si vous êtes à Lyon ou par mail !

**

« Lilith Tarot », mais qui se cache derrière cette appellation si mystérieuse ?
Je suis une Lyonnaise de cœur (je viens de Normandie) de 27 ans, curieuse et passionnée. J’ai un Master 2 en Marketing et avant de devenir tarologue, j’ai été manager dans le prêt-à-porter, dans un magasin d’inspiration californienne à Confluence, ainsi que chargée de com dans une école d’ingénieurs. J’adore le sport, notamment la musculation et la krav maga, Top Chef et mater Netflix avec mon chéri.

FB_IMG_1525084242567

Photo @ Titouan Hervet

Depuis quand utilises-tu les tarots ? Quel a été l’élément déclencheur de ton premier tirage ?
J’utilise les tarots depuis quelques années, 4 ans je crois. J’ai toujours été une petite sorcière et un jour, je suis tombée sur le Tarot de Mars de Quentin Faucompré au Bal des Ardents, une librairie lyonnaise. C’est un tarot d’artiste, clairement pas un jeu pour débuter ! Mais je n’y connaissais rien, et surtout j’étais passionnée. Est-ce que ça m’a empêchée d’apprendre ? Non. D’ailleurs, je voudrais passer le message à tes lecteurs et lectrices : si vous avez envie de vous lancer, faites-le, et suivez avant tout votre cœur.
Mon premier tirage, je l’ai fait pour moi, pour m’entraîner. c’était une carte du jour, qui me disait de me méfier d’une femme de mon entourage. Cela s’est révélé vrai quelques mois plus tard.

Quelles sont tes conditions optimales pour te plonger dans un tirage ?
Aucune, en vrai. J’ai des gris-gris : pendule, palo santo… Mais quand je ne le fais pas, ça ne me bloque pas. Il m’est arrivé de faire des tirages en regardant Les reines du Shopping, ça n’a pas du tout gêné mon interprétation qui a été juste. J’ai tiré les cartes à une soirée en club, avec en fond de la techno. J’aime bien avoir mon tapis, que mon chéri m’a offert. Je pense que la meilleure condition, c’est d’avoir une intention claire et surtout d’être honnête avec soi-même. Je ne suis pas très fan des rituels qu’il faudrait faire pour faire un tirage optimal. Pour moi, c’est juste une affaire d’intention, le reste c’est du décorum. Ça peut aider à se concentrer, mais ce n’est pas nécessaire. Mon amie Karlota a commencé en tirant les cartes par terre dans la rue ! Et elle est douée dans son art. Il y a pas mal de pratiques dans notre milieu qui sont des habitudes ou des croyances, mais elles ne font pas de vous un.e meilleur.e tarologue. Si vous avez besoin d’une ambiance, créez-la, sinon, c’est pas grave.
Pour mes tirages à distance par contre avant de me lancer je lis et je relis les échanges que j’ai eu par mail avec la personne. Ça m’aide à me canaliser sur son énergie.

Dans ta vie de tous les jours, que t’apporte le fait de tirer les cartes ?
Beaucoup de joie.
C’est d’abord une guidance. En ce moment, je tire sans cette le 2 d’Épées et l’As de Bâton. Même si je ne sais pas encore sur quoi, je sais que je refuse de voir les choses en face sur un sujet, sûrement sensible, car je ne veux pas trancher. D’un autre coté, mon As de Bâton m’annonce de belles choses dans les domaines spirituels et professionnels, à condition que je canalise mon énergie (je me disperse beaucoup). Ces cartes-là me permettent d’agir en conscience et de co-créer avec l’invisible. Les cartes, c’est un bon moyen de se connecter à sa guidance interne, à l’intuition, tout comme le pendule.
Pour moi les cartes ne sont pas qu’un outil prédictif. C’est d’abord un outil de connaissance de soi, comme l’astrologie.
Ensuite, d’avoir lancé mon compte Insta et Youtube a changé ma vie ! Sans ça, je n’aurais pas eu l’idée de devenir professionnelle, et je n’échangerais pas avec les personnes fabuleuses qui me suivent sur mes réseaux. Je suis hyper fière de mon groupe Facebook, car il réunit des gens qui viennent de toutes croyances et pratiques, et il n’y a aucun jugement. Tout ça, c’est grâce à ma passion pour le tarot, et à mon envie de la partager.

Quelles sont tes inspirations ? Littéraires ou artistiques, ou même dans la vie courante ?
Je suis passionnée par les parcours de femmes fortes, qui créent, qui entreprennent, qui osent. J’adore Les Aventurières, l’entreprise de Laure Jouteau, qui m’a aidée à lancer mon entreprise. J’aime beaucoup Gala Darling, Annabel Gat, Jessica Lanyadoo, Gaby Herstik, elles m’inspirent au quotidien. Fabienne Bizet et Morgane Sifantus.
J’adore Chantal LaNuit et ses soirées Garçon Sauvage. Elle a su remettre de la bienveillance et de l’inclusion dans le milieu LGBTQ+, je suis hyper sensible à ça, c’est ce que j’essaie de faire dans la spiritualité. Comme elle le dit si bien : « nous sommes beaux dans nos singularités ».
Côté livres j’adore Marguerite Duras. Son style sec peut sembler froid ou inaccessible, mais j’adore. J’aime beaucoup la poésie de Nayyirah Waheed. Quand j’étais ado, j’adorais Amélie Nothomb, et je correspond avec elle.
Côté musique j’adore Brigitte ! J’adore leur sensualité. Sinon je suis une grande fan de musique, j’aime beaucoup de choses. Techno, hardstyle, UK bass mais aussi pop, ambient, classique, rap, new wave, dark wave… En ce moment j’écoute beaucoup Princess Nokia, Zayn, Ariana Grande, Taylor Swift, Boy Harsher… Et celleux qui me connaissent savent que je suis obsédée par Depeche Mode et Gesaffelstein.
Ensuite, les gens qui me suivent et avec qui je parle sur les réseaux : leur soutien et leurs idées me guident au quotidien.

Sur ton site, tu parles de « coaching intuitif », peux-tu nous en dire plus ?
Pour moi il s’agit d’accompagner les personnes qui travaillent avec moi avec des outils moins conventionnels : tarot, pendule, méditation, rituels… Mais le but c’est toujours d’aider la personne à trouver ses propres clés et à avancer en toute autonomie.

Que penses-tu des réseaux sociaux ? Est-ce qu’ils t’apportent une visibilité, une manière de communiquer différente que les rencontres « en vrai », etc… ?
J’adore, j’ai commencé sur Instagram ! Grâce à ça, et à Youtube, j’ai eu mes premier.ère.s client.e.s, qui voulaient des tirages, et c’est là que je me suis dit « bah pourquoi pas après tout » ? Grâce à ça je peux parler avec mes mentors comme Annabel Gat (elle vit aux USA) qui m’a motivée à me mettre à l’astrologie. Même dans ma vie, les réseaux m’ont apporté : j’ai tellement d’ami.e.s que j’ai connu.e.s comme ça. Ca permet aussi à des gens qui vivent loin de moi de pouvoir quand même me parler ou de solliciter un tirage. C’est une bonne chose.

Quels sont tes projets/événements à venir ?
J’en ai tellement… Plein que je ne pourrais pas faire de suite mais là je me suis mise en tête de faire un tour du monde, on verra si ça marche. Sinon, côté tarot, je vais faire des stages sur Paris avec mon amie Prisca sur l’intuition, un stage sur Lyon avec mon amie Eva sur l’écriture intuitive, et j’ai envie de lancer des programmes en ligne aussi. Sinon je continue mes chroniques horoscopes sur Retard et Cacti.

Merci beaucoup d’avoir répondu à mes petites questions, et à très bientôt !
Merci à toi.

FB_IMG_1525084251468

Photo @ Lilith

**

Vous pouvez retrouver Lilith :
Sur son site
Sur Instagram
Sur Facebook
Sur Youtube

Pour réserver un tirage, c’est par ICI. 🙂

Et parce que Lilith est généreuse comme ça, elle vous offre un code promo de 10% sur ses tirages et son coaching, valable jusqu’au 7 juin et à partir de 40€ d’achats.

Voilà le code à utiliser : LILY10

Pour le tirage, c’est donc par ici.
Et le programme de coaching : c’est ici.
Profitez !

Publicités

Une réflexion sur “[À la découverte de] Lilith Tarot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s