La meilleure décision de ma vie

IMG_20180311_104305

Dans le cadre d’une animation à la bibliothèque hier, je me suis retrouvée à écrire une lettre à ma future moi. Avant de commencer l’exercice, je n’avais pas trop d’idée. Généralement, on fait ce genre de choses pour une raison particulière, une envie de changer, des rêves à accomplir, des besoins d’écrire, etc.

Sauf que moi, ma vie est extra comme elle est. J’ai obtenu mon dream job, j’ai un endroit pour vivre génial, j’ai sorti le bouquin de ma vie, bref, tout va bien. Parfois, je repense à tout ce qui m’a menée ici et j’en frémis. Tout s’est vraiment joué à pas grand-chose à chaque fois. Une rencontre, le hasard, un choix. Sur le coup, je ne voyais pas où ça me mènerait et avec le recul, tout s’est enchaîné de manière assez fluide avec assez de suspens pour que je retienne mon souffle.

Cette semaine, Facebook a fait remonter un souvenir d’il y a 3 ans, quand j’ai débuté complètement par hasard un CDD dans une médiathèque. Le moment où j’ai découvert ce que j’avais vraiment envie de faire dans ma vie, un boulot qui me faisait lever le matin avec l’envie d’aller travailler. À partir de cet instant, tout a changé. Le CDD a pris fin, j’ai repris mes études, j’ai galéré après le diplôme, j’ai trouvé un poste à la BU, et je suis revenue dans le réseau de la médiathèque comme responsable d’une petite bibliothèque. Trois ans passés en un battement de paupière.

J’aurais pu rester à Lyon où les opportunités de travail sont plus nombreuses, où je connaissais plus de monde, où ma vie littéraire prenait forme. Je sais qu’à un moment donné, un embranchement de mon chemin m’aurait conduite à vivre en ville si j’avais fait ce choix. Heureusement, j’ai attendu et j’habite maintenant dans un village où je me sens bien et chez moi. Ma vie sociale est quasi inexistante mais bon, soyons honnêtes, je n’ai jamais vraiment travaillé à en développer une. 😉

Après seulement 6 mois de travail ici, peut-être que c’est encore l’émerveillement de la nouveauté qui parle. Mais j’espère que ça restera ainsi. Longtemps.

Dans ma lettre à moi-même, j’ai choisis d’écrire à la Aurélie de 35 ans. Dans 3 ans, mes CE1 chéris seront en fin de CM2 et prêts à partir pour le collège. Ce sera un cap pour moi vu la relation privilégiée que j’ai avec cette classe. Dans ma lettre, j’ai écrit tout ce qui fait que ma vie est géniale en ce moment, j’ai parlé de mes CE1, de ce petit garçon que j’aime tellement. Maintenant, je suis curieuse de voir comment tout cela va évoluer, et j’ai hâte d’être dans 3 ans pour relire cette lettre. ^_^

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s