On court, et on court.

12631488_10208499961237242_6608968295487814368_n

Je n’aime pas laisser mon Terrier inoccupé pendant trop longtemps, et pourtant, il n’y a eu aucun sujet depuis le 23 janvier. Soit presque deux semaines. Deux semaines interminables, durant lesquelles j’ai couru dans tous les sens. Et quand je n’avais rien à faire, guess what? Je dormais, oui.

2016 a commencé sur les chapeaux de roue. C’est bien simple, nous sommes le 5 février, et j’ai l’impression que le 1r janvier, c’était il y a 15 ans 1/2.

J’ai/avais des deadlines : le 31 janvier pour l’envoi d’une nouvelle dans le cadre d’un appel à textes. Le 19 décembre 8 janvier 5 février 15 février pour faire le journal des TAP de la ville où je bosse. Le 14 mars pour mon rapport de bibliographie.

Des rendez-vous, aussi. Dans des bibliothèques pour préparer des ateliers avec des enfants, avec un conseiller funéraire pour bosser sur mon prochain roman.

Je suis allée voir un match de roller-derby, j’ai fait ma première dédicace de l’année, je suis allée pour la 1re fois toute seule sur la tombe de ma grand-mère et je n’ai pas pleuré. Enfin, si, un peu, mais après.

J’ai été hyper enthousiaste parce qu’on m’a proposé d’aller au Salon Fantastique de Paris à la fin du mois. J’ai été super démotivée parce que j’étais fatiguée. Je me suis souvent énervée parce que j’aime pas bien être prise pour une saucisse.

J’ai un peu écrit, mais pas assez.

Bref. J’ai passé un mois de janvier bizarre, et j’essaie de ne pas réitérer avec février.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s