Back to School : Épisode 4, trouver un stage

634,310x,Stage

Cela fait un petit moment que je n’ai pas parlé de ma formation MEDIAT, et moi qui voulais faire une sorte de compte-rendu pour les futures promos, c’est un petit fail que je rattrape aujourd’hui.

Quatre mois de formation déjà, des amitiés se sont créées, le réseau professionnel se forme tout doucement, et toujours, tellement d’informations ! En bien et en moins bien, je dois l’avouer. Certains intervenants sont au top, d’autres ont un peu de mal (et c’est normal, n’importe qui ne peut pas être formateur, c’est un vrai métier) mais leurs cours sont tout de même essentiels. Et puis il y a les cours où on se demande pourquoi on est là. Ne vous inquiétez pas, futurs stagiaires Mediat, les infos vont remonter pour vous épargner ça. Je ne veux pas vous faire peur, sur l’ensemble des cours depuis le début de l’année, il n’y en a qu’un ou deux qui vraiment, se détachent du lot dans le mauvais sens. Pour tout le reste, c’est très instructif, les intervenants donnent des tas de pistes de réflexion, et… je vous ferai un petit sujet bilan bientôt parce que ce n’était pas de ça dont je voulais parler aujourd’hui.

Pour l’UE4, les stagiaires doivent effectuer un stage de 105 heures minimum dans une structure. Depuis septembre, on en parle beaucoup, d’abord avec curiosité, puis au fil des semaines, avec un peu plus d’inquiétude. Le fameux « et si je ne trouve pas de stage ? ». Je dois avouer que j’étais à mille lieues de m’en faire, mais en cette année particulière, il n’y a pas grand-chose qui me stresse. J’avais tout de même plusieurs pistes : 1) la proximité, 2) les connaissances, ou encore 3) le saut complet dans l’inconnu avec une bib universitaire qui pourrait servir de réseau sympa dans quelques années. Et puis -c’est une sorte de fil rouge en 2015- j’ai fait une rencontre qui a ouvert une nouvelle porte. Un salon littéraire, une personne aperçue de loin, les conseils d’une amie auteure, un mail envoyé, et voilà, semaine suivante, je débutais mon stage dans une médiathèque du coin.

Mon stage sera découpé en deux parties : une première en décembre pour aider à la section jeunesse, puis j’y retournerai en mars pour THE truc, s’il vous plaît, voir comment se déroule la préparation d’un salon de l’imaginaire. C’est tellement top que j’ai déjà commencé à rédiger mon rapport de stage, et que j’ai même un journal de bord pour noter tout ce que j’y fais. Je suis ex-ta-ti-que. Et exténuée. Mais ça, je vous en parle dans un prochain billet. ^_~

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s